Shadow Warrior : des flingues, du sang et de la japonaise

La dernière, et tristement célèbre, conférence de Microsoft le prouve : le joueur du 21ème siècle ne s’intéresse qu’à trois choses, à savoir la TV, la guerre et le sport (bizarrement il n’y a pas le sexe mais passons). Il est donc tout naturel de voir les développeurs suivent cette logique et nous proposer un éventail de softs correspondants à ces critères.

Alors bon, je ne vais pas vous mentir en vous racontant que Shadow Warrior est une merveille de subtilité au concept totalement novateur. A vrai dire, c’est même tout le contraire puisque Flying Wild Hog s’est contenté ni plus ni moins que de ressortir le remake d’un jeu déjà sorti en 1997, soit au siècle dernier. Bon ok, je suis mauvaise langue puisque le studio affiche tout de même la prétention de “moderniser le FPS à la sauce arcade”. Doit-on comprendre par là que la régénération automatique de la barre de vie sera enfin bannie ? Que nous n’aurons pas à nous taper un titre linéaire, où une cinématique se déclenche toutes les 10 secondes ? Il faudra attendre cette automne pour le savoir, enfin si vous disposez d’un PC et d’un compte Steam. Hein ? Le scénario ? Il ne casse pas trois pattes à un canard, puisque nous incarnons Lo Wang, un gentil ninja qui se retourne contre son méchant employeur désireux de mettre la main sur un terrible sabre magique. Pour remplir sa mission, notre ami devra bien entendu massacrer tout ce qui se dresse devant lui. Subtil, non ? En même temps, vous vous attendiez à quoi de la part d’un soft appartenant au genre arcade…?

Laisser un commentaire