Monster Loves You !

Les fous de Dejobaan s’associent à Radial Games pour nous proposer une “aventure dont vous êtes le héros” pas piqué des hannetons, comme disait nos grand-mères. L’histoire d’un monstre qu’il va falloir faire évoluer à travers plusieurs traits de caractère, uniquement en anglais !


+1 en narration

Entièrement dessinée, l’aventure du petit monstre que vous incarnez en début de jeu ce fait très simplement : des décors mettent en scène les monstres, quelquefois animés et le récit vous est conté en texte habillé par de jolies couleurs. Vous devez alors répondre à tout ce qui vous est demandé, dans un style plutôt enfantin et gentillet, pour mener votre histoire là ou vous le désirez. Vous commencez avec la naissance puis l’enfance du monstre, l’adolescence et enfin, le passage à la vie d’adulte. Au final viendra la mort, que vous pourrez combattre (ou vous resigner) de plusieurs façons, toujours à l’aide des dialogues à choix multiples.

Parfait pour les adultes voulant partager une belle histoire avec leurs enfants, Monster Loves You ! offre une fin totalement originale en fonction des choix réalisés tout au long du récit. A chaque choix, vous serez récompensé en Bravoure, en Intelligence, en Férocité, en Honnêteté, en Gentillesse ou en Respect. Ces points augmenteront ou descendrons en fonction de vos actions et déciderons pour vous de la finalité de l’aventure, représentée par un badge. Il y a en évidemment plusieurs à collectionner…

– 1 en intérêt sur le long terme

Excellemment bien écrite, très amusante la première fois, l’histoire n’a de l’intérêt d’être rejouée que pour obtenir les différentes fins et voir les conséquences de nos actes. Il est intéressant aussi de comparer notre aventure avec celle de nos amis, histoire de voir quels sont les traits de caractère qui prévalent chez nous. Néanmoins, l’intérêt du jeu s’épuise très vite et manque de proposer une vraie rejouabilité, avec des environnements différents. Point de vue textes par contre, on en a pour son argent : un bon millier de combinaisons différentes sont possibles et rares sont celles qui ne sont pas décisives pour la suite de l’histoire.

Monster Loves You est franchement osé, va jusqu’au bout de son concept et propose au final un jeu loin d’être sectaire. Au contraire, il se joue en famille, se partage et on en discute après longuement. Problème : il est entièrement en anglais et aucune traduction française n’est pour l’instant disponible ce qui empêche les plus jeunes de s’y adonner. C’est dommage, tant les histoires dans la grande histoire de ce jeu pas comme les autres méritent d’être vécus plus tôt, pour toujours plus d’impact. On espère sincèrement que les développeurs poursuivront cette idée de “livre interactif” à l’avenir, avec toujours plus d’intérêt proposé !

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.