Do Not Fall

Do Not Fall est un jeu de plate-forme développé par XPEC Entertainment sorti le 24 juillet dernier sur le Playstation Store. Il s’agit là d’un jeu destiné à un public plutôt jeune où le but est d’emmener une gentille lapine chercher ses ingrédients pour préparer des boissons.

Un gameplay fluide et pas désagréable

Le jeu est en vue du dessus, vous vous déplacez d’un point à l’autre du niveau sur une plate-forme en suspension dans les airs. Le tout se fait presque sans s’arrêter, car le temps est compté. La difficulté est construite autour des blocs qui s’effondrent lorsqu’on les piétine. Même s’ils se régénèrent en quelques secondes, il faut se munir de beaucoup d’attention. La seconde complexité est de réunir les clés nécessaires pour ouvrir les portes. Il faut bien réfléchir au chemin que l’on emprunte, il y a peu de temps morts dans les parcours et il est difficile de revenir en arrière.

Une fois ces différentes notions acquises, la prise en main n’est pas désagréable, les mouvements sont plutôt fluides. On saute de bloc en bloc, et traverse les obstacles avec plus ou moins d’aisance. Viennent s’ajouter quelques items à récolter : des écrous et les 251 vis dorées, ainsi qu’une variété d’ennemis qui vous éjectent au moindre contact ou survol. En plus des sauts, le dash est utile pour traverser certains des obstacles, il s’agit de petits sprints. Leur utilisation est limitée par une barre qui se régénère. Logiquement il est possible de faire des combos saut + dash. Toutes ces contraintes peuvent rendre le jeu difficile voir impossible pour les plus jeunes d’entre nous.

Le jeu est complet, mais quelque peu répétitif

À chaque fin de niveau on reçoit une note (assez inutile), celle-ci pouvant être améliorée. Il est possible de remplir un challenge par niveau. Un mode normal et un mode difficile sont proposés, dans ce dernier il n’y a pas de checkpoint. Le contenu est plutôt bien étoffé : 7 mondes correspondants à 7 ingrédients, chaque monde compte 10 niveaux accompagnés d’un parcours bonus déblocable grâce aux challenges (5 réussis minimum). Ces parcours bonus sont des niveaux plus originaux qui misent beaucoup sur les réflexes et certains y verront une torture plus qu’autre chose.

Les mondes se déverrouillent grâce aux vis dorées collectées. Malheureusement on ne constate pas beaucoup de changements tout au long du jeu, les niveaux se ressemblent tous. 13 trophées sont à débloquer. Il y a un multijoueur en ligne et hors-ligne qui se résume à 5 mini-jeux. Ces derniers sont plutôt conviviaux, il faut accumuler les points en remplissant de simples objectifs comme traverser un maximum de plates-formes ou rapporter le plus de clés, les codes du solos sont plus ou moins brisés.

Un univers très enfantin

Si vous trouvez le principe du jeu alléchant, vous souffrez sans doute du syndrome de Peter Pan. Les décors, la bande-son et les ennemis varient selon les univers colorés et parfois kitschs. Dans l’ensemble les textures sont jolies, les fonds sont réussis, mais les développeurs n’ont pas fait de prouesses.

Les thèmes musicaux sont variés et collent bien à l’ambiance créée, les sons des menus ainsi que les autres bruitages du jeu sont par contre, vraiment désagréables. En conclusion, achetez Do Not Fall uniquement si vous êtes un grand enfant ou si vous en avez qui font preuve d’une grande dextérité. XPEC n’a pas sorti un bijou qui se tire du lot, mais ce n’est pas un raté.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.