[GC15] Preview – Super Dungeon Bros (PC, PS4, Xbox One)

Super Dungeon Bros est l’archétype même du jeu orienté vers le plaisir à plusieurs sans se prendre la tête. C’est un titre d’action en vue du dessus qui vous met dans la peau de l’un des quatre chevaliers loufoques qui composent la fine équipe chargée de nettoyer donjons et Cie de la menace rampante.

Parce-qu’il ne se prend absolument pas au sérieux, son esthétique verse dans un style comique aux couleurs vives, tout en jouant sur le côté bien débile de la culture “Bro” et consorts pour tout le reste. Pour résumer, c’est un jeu d’action qui ressemble par certains côtés à un Gauntlet simplifié, avec une pelletée d’ennemis à l’écran, où quatre amis peuvent s’entraider en coopération offline ou online. Vous pourrez aussi y jouer seul, ce qui n’est clairement pas son but premier.

Pour la bonne cause, vous devrez y accomplir moult exploits dans une campagne aux niveaux générés aléatoirement, détruire du monstre en pagaille et défaire d’immenses boss. Il y a aura même parfois des objectifs secondaires, comme des coffres à trouver et autres secrets. Super Dungeon Bros, comme son titre vous le fera aisément remarquer, ne reposera pas que sur la performance personnelle de chaque joueur. La coopération n’y sera pas un vain mot dans le sens où l’entraide se fera au travers de certaines actions très particulières.

Ainsi, accompagnant les développeurs pour une partie à trois, c’est manette en main que je devais chopper l’un d’entre eux pour le propulser sur une plate-forme en hauteur, lui permettant ainsi d’asséner des coups au boss auquel nous nous confrontions. J’aurais aussi très bien pu l’expédier dans la masse de sous-fifres dudit boss ou dans le vide. Les coups pendables n’y sont pas forcément interdits. Enfin, excepté si vous avez envie de terminer le niveau, bien évidemment.

Entre autres, vous pourrez tailler sur mesure votre personnage favori en lui craftant l’arme de vos rêves, qu’elle soit une large épée ou un arc avec des flèches, au gré de ce que vous ramasserez comme trésors lors de vos pérégrinations. Hélas, la version testée ramait comme pas possible dès qu’un trop grand nombre d’ennemis étaient présents à l’écran. On m’a promis que, forcément, cela serait corrigé pour la version finale. Je l’espère car c’était particulièrement gênant pour le coup.

La maniabilité était quant à elle, relativement bonne, si ce n’est cette absence de sensation de poids. Elle se traduit tout d’abord dans le personnage que je dirigeais qui avait tendance à être un peu trop flottant dans ses déplacements, rendant certains sauts difficilement appréciables. Ce qui est d’autant plus embêtant qu’il y en a de la plate-formes dans ces niveaux ! L’autre problème était les coups en eux-mêmes, n’offrant que peu de retour. Les sensations en combat se trouvent presque anesthésiées. J’ajouterais volontiers quelques effets visuels et sons aux attaques, histoire qu’elles aient plus de punch.

Autrement, c’est un jeu qui se prend en main assez facilement. Il se manipule avec aisance en espérant tout de même que la jouabilité de ses protagonistes s’en trouve affinée. Il proposera en sus du cross-platform, ce qui veut dire pour les anglophobes, que les joueurs consoles pourront s’amuser avec les pcéistes en théorie. On imagine cependant qu’il ne sera pas possible de mélanger les joueurs des deux consoles concurrentes.

Super Dungeon Bros est encore à l’état de beta à l’heure actuelle, ce qui lui laisse le temps de peaufiner sa jouabilité et son gameplay d’ici sa sortie dont la date reste à confirmer. Sortie prévue sur PC, PS4 et Xbox One.

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

Vasquaal

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.