Gamescom 2016 – Preview : Mafia III

Une maigre consolation que cette présentation vidéo d’un des jeux en monde ouvert les plus attendus pour cette fin d’année. Suite de la prestigieuse saga Mafia et développée par un tout autre studio pour cette fois-ci, ce nouveau volet est attendu au tournant et ce plus spécialement par ceux laissés sur leur faim après un GTA V assez pauvre du côté de son mode en solitaire.


Belle Mafia

La première constatation à faire est que oui, Mafia III affiche de belles images. Le métal des belles américaines motorisées est rutilant, la bande son de l’époque fait mouche avec ses rythmes entêtants et bon sang, l’ambiance générale de New Bordeaux, la Nouvelle Orléans façon 2K semble aux petits oignons.

Passée la vidéo didactique nous présentant un à un ses différents quartiers qui lui donneront ses couleurs, c’est à une phase d’action apparemment en live que nous avons droit. Entre l’action sans bornes et l’infiltration, le choix est possible. Quelque chose qui revient beaucoup ces temps-ci comme pour marquer un semblant de nouveauté dans ce genre très stéréotypé.

Notre choix se porte du coup sur l’infiltration. Lincoln Clay, le personnage au centre de ce Mafia, fait donc appel à un de ses sous-lieutenants pour que ce dernier lui livre l’armement nécessaire à sa mission. Un peu de farfouillage dans une camionnette et notre homme choisit les armes qui lui serviront à agir dans la plus grande discrétion possible. Enfin, entendons-nous bien, quand on parle de discrétion ici c’est un bien grand mot. Lincoln est loin d’être un enfant de chœur, ça on le comprend assez vite.


“Infiltration”

Sa mission est donc d’aller éliminer un des membres importants de la mafia italienne, qui je rappelle a fait un coup pendable à la mafia noire de New Bordeaux dont Lincoln était membre, ou tout du moins de ce que l’on en sait, connaissait plus que bien les victimes de cette trahison. Une histoire et un angle différent sur les milieux du crime, pour le jeu vidéo qui plus est, dont on aimerait en savoir plus. Mais passons.

La suite de notre affaire est donc un ensemble de rixes armées où notre vétéran du Vietnam va montrer tout son savoir-faire en matière de massacre organisé. Côté violence, Mafia III ne rigole plus. Les éliminations des gangsters d’en face sont souvent d’une brutalité crue et non tempérée d’une quelconque façon. Côté feeling, de loin sans tenir la manette, les mouvements de Lincoln s’apparente fortement à ce que l’on a déjà plus voir dans le dernier GTA.

La grande question reste à savoir comment Mafia III arrivera à donner plus de sens à New Bordeaux que GTA V avec une Los Santos, certes magnifique, mais affreusement vide et dans laquelle il était difficile d’avoir l’impression de laisser notre empreinte. Une chose reste sûr, il ne semble pas vouloir prendre de détours pour nous faire rentrer dans le rôle d’un mafieux sans remords. Lincoln apparaît fort, impassible et coriace. Peut-être un peu froid par moment. L’atmosphère donne en tout cas envie d’en voir plus. Sortie prévue sur pc, ps4 et xbox one le 7 octobre 2016.

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

Vasquaal

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.