Pit People

Behemot Studios, déjà responsables des sympathiques Alien Hominid, Castle Crashers et Battleblock Theater nous reviennent avec un tout nouveau jeu au style assez original pour le studio : un tactical qui a d’ailleurs pour principale originalité de ne pas vous laisser faire ce que vous voulez de vos personnages. Ce sont eux qui font ce qu’ils veulent en fonction de leurs placements, sur une carte hexagonale du plus bel acabit.

Drôlissime à tous les niveaux, de sa voix-off diabolique à tous ses gags visuels et textuels, Pit People est ultra répétitif et ne trouve pas de quoi couper court à cette malédiction du genre tactical, mais il se lance par petites sessions avec beaucoup de délice. En suivant un scénario hilarant, le joueur aura l’occasion de traverser en long, en larges et en hexagonal une grande carte du monde peuplé d’ennemis à affronter et de quêtes à valider. Toutes les victoires amèneront leur lot de loot qui permettra aux personnages de s’équiper de bien meilleures armes et armures. Evidemment, Behemoth oblige, on se bat avec un sabre laser ou un canard en plastique tout en arborant des costumes plus fous les uns que les autres.

Adorable tout du long, Pit People est uniquement gâché par une répétitivité de tous les instants que le bon public lui excusera bien vite. Si cela fait longtemps que vous ne vous êtes pas longé dans un jeu tactique et que vous voulez rire avant tout, Pit People fait parfaitement le job !

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.