Ken Follett’s The Pillars of the Earth (Livres 2 et 3)
Windows

Les second et troisième livres de Ken Follet’s Pillars of the Earth reprennent quelques années après la fin des événements du premier. Cette fois-ci, l’histoire accorde plus de place au jeune Jack devenu homme et à une Aliena qui s’est affirmée au travers de son commerce de la laine. Le père Philip est également toujours au devant de la scène avec ses doutes et sa foi ébranlée. L’intrigue va cette fois-ci prendre plusieurs chemins qui vont à terme se séparer pour mieux se retrouver. Ces derniers chapitres viennent confirmer tout le bien que l’on avait pu penser des débuts de ces piliers de la terre (que vous retrouvez ici), et plus encore. On s’écarte parfois du livre en nous laissant choisir l’issue de certaines situations dont on peut en voir enfin certaines répercussions. Ce que le jeu perd en fidélité par rapport au livre dont il s’inspire, il gagne d’un autre côté en variété, chacun pouvant vivre cette aventure selon ses propres choix.

Pillars of the Earth Book II&III s’étalent sur de nombreuses années voyant des personnages disparaître et de nouveaux apparaître. Il ne s’agit pas seulement d’une intrigue politico-economique dans une époque difficile où les droits de l’Homme n’étaient que le doux rêve de quelques fous, ce sont aussi plusieurs vies qui grandissent en même temps que leur récit. Outre les secrets qui vont se révéler, les problèmes qui vont potentiellement atteindre leur résolution dans la souffrance et la tristesse, l’espoir reste ce qui motive bon nombre d’entre eux pour un dénouement passionnel et cathartique pour ses personnages. Sa douzaine d’heures paraissent des siècles et des siècles tant sa densité narrative n’a d’égal que la qualité de son écriture. Un jeu d’aventure à ne pas manquer.

Vasquaal

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

Vasquaal

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.