Sleep Tight
Windows Nintendo Switch

L’idée de départ de Sleep Tight est amusante : retranché dans un coin de votre chambre, vous luttez toutes les nuits contre les hordes de monstres sortis de vos cauchemars. Pistolets à fléchettes, barricades faites de canapés et de coussins, tout est bon pour lutter contre ces affreuses bestioles ! La DA fait clairement penser à Monstres et Compagnie et ce n’est pas pour me déplaire car le rendu global est vraiment mignon et coloré.

Niveau gameplay c’est du twin stick shooter tout à fait classique avec la possibilité d’emporter deux armes dans la bataille (par contre elles utilisent les mêmes munitions). Pas de dash, de roulade ou autre artifice de ce genre pour devenir temporairement invincible mais vous pourrez au fil du temps acheter des upgrades (armure, vitesse…) valables pour trois nuits.

Chaque ennemi éliminé laisse derrière lui une étoile à récolter et à dépenser dans quatre stations pour débloquer tout un tas d’améliorations. La première est dédiée à la recherche (accès aux armes avancées, flash lumineux pour vous aider au milieu de la nuit, passifs pour collecter les étoiles de plus loin, faire exploser les défenses quand elles n’ont plus de points de vie, etc.), la seconde est dédiée à l’armement, vous pourrez y sélectionner les armes à équiper et acheter des munitions (ça part très vite et on se sent bête de mourir à cause de ça), la troisième permet de se soigner et d’activer les bonus et enfin la dernière permet de gérer ses tourelles et autres murs.

Les premières minutes sont amusantes, on découvre peu à peu le bestiaire et l’intensité monte crescendo au fil des nuits. L’alternance twin stick shooter / tower defense fonctionne bien et rythme agréablement l’avancée. On débloque de nouvelles possibilités et en accomplissant certains exploits (survivre x nuits par exemple) de nouveaux personnages jouables apparaissent. Malheureusement, très rapidement le jeu tourne en rond et même si les hordes d’ennemis sont plus importantes, elles sont toujours constituées des cinq mêmes monstres… et pour les personnages supplémentaires, ils commencent juste avec une amélioration déjà déverrouillée. Le trailer montre des modes de jeu alternatifs, mais je n’ai pas trouvé où ils étaient même en cherchant bien, j’ai l’impression qu’ils n’ont pas encore été implémentés. Du coup il faut se contenter du mode infini en repartant de zéro à chaque fois pour débloquer les mêmes améliorations et surtout endurer les premières nuits vraiment inintéressantes avec un peu d’habitude.

Au final le jeu n’est pas mauvais, mais je le trouve trop vite redondant et il ne fait rien pour donner au joueur l’envie de relancer une partie. J’aurais tellement aimé un mode campagne avec des niveaux à thèmes : seulement des tourelles, une chambre déjà pré-construite où il faut tenir x vagues, munitions limitées où chaque coup raté est synonyme de défaite, etc. C’est dommage, avec quelques ajouts supplémentaires j’aurais pu vous le recommander. Mais pour le moment, si Sleep Tight vous avait tapé dans l’oeil, je vous conseille plutôt de surveiller si les développeurs suivent leurs bébés et continuent à travailler dessus, sans ça passez votre chemin.

Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.