Lightfield Hyper Edition

12

Sorti fin 2017 sur Xbox One et PS4, Lightfield a débarqué il y a quelques semaines sur PC dans une version Hyper Edition ajoutant une campagne, des modes multi, des figures, etc.

Sur le papier le jeu avait tout pour me plaire : une DA très flashy qui arrive tout de même à rester lisible, une bande-son au top et des circuits assez ouverts puisque les vaisseaux ont la capacité de voler. C’est même l’aspect mis en avant dans la description, le côté “parkour” et je dois bien avouer qu’il est grisant de s’envoler pour reprendre appui sur un mur, se coller au plafond, effectuer un tonneau pour négocier la courbe suivante et se reposer au sol.

Malheureusement les vaisseaux sont très lents. Enfin plus que ça, c’est la gestion de l’accélération qui est ratée. Vous avez l’impression de toujours vous déplacer à la même vitesse et il n’y a aucune inertie. Que vous soyez à fond ou non, votre véhicule tourne de la même manière et vous n’avez donc pas besoin d’anticiper les virages. Prendre les meilleurs trajectoires devient une simple formalité, plombant ainsi totalement le reste.

C’est dommage car la campagne propose de nombreux défis et l’enrobage du jeu est réussi (sauf les menus complètement ratés et incompréhensibles).

Si comme moi les vidéos vous donnaient envie de tester Lightfield, attendez-vous à une douche froide, ce n’est vraiment pas le même jeu manette en main…

Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.