Hellfront : Honeymoon

Hellfront : Honeymoon

Habituellement, lorsque je vois le terme “Tower Defense” dans la description d’un jeu je m’enfuis à toutes jambes. Mais cette fois-ci, les développeurs ont eu la bonne idée d’ajouter Twin Stick Shooter et ça, ça fait toute la différence !

Hellfront : Honneymoon est donc un mix des deux, sauf qu’au lieu d’alterner entre une phase d’attaque puis une phase de défense comme le fait la majorité des jeux du genre, tout se déroule ici en temps réel. Vous contrôlez un seul personnage à l’écran (pouvant évidemment tirer dans toutes les directions) et le but est d’éliminer tous les adversaires.

Des points lumineux sont répartis à travers l’arène et le simple fait de s’y positionner permet d’y installer un canon tirant automatiquement aux alentours ou une caserne qui vous octroiera une groupe de dix soldats toutes les 10s (que vous pourrez ensuite envoyer au combat d’un clic droit). Une fois les bases acquises, on se rend compte que l’action est totalement frénétique et qu’il n’y a aucun temps mort. Vous serez en permanence en mouvement pour capturer les points, éviter les tirs ennemis, etc.

Plusieurs modes de jeu sont disponibles : une campagne assez difficile (j’ai commencé à pinailler un peu avant le 30ème niveau) jouable en solo ou coop et surtout un mode multi local octroyant de bonnes crises de rire / rage entre amis en 1v1v1v1.

Pour être franc je ne m’attendais pas à grand chose et j’avais tort car je me suis vraiment éclaté. Hellfront est une excellente surprise !

Bestio

Laisser un commentaire