Guns’n’Stories: Bulletproof

Guns’n’Stories: Bulletproof

C’est sur PSVR que nous avons testé ce jeu de tir en plein western, raconté par un vieil homme bien trop bavard qui tente de sa la raconter auprès de son petit-fils. La bonne occasion pour nous proposer de la VR « classique » dans le concept mais qu’on attendait impatiemment d’essayer. Mine de rien, le jeu de tir en réalité virtuelle cela fonctionne très facilement mais il est difficile d’innover.

Le western aura donc le droit à son colt, son double colt, sa mitraillette, son lance-grenade… électrique… Ses mitrailleurs à grenades… Bon, d’accord, les créateurs et créatrices de chez Mirowin se sont mis clairement en tête de ne pas jouer la carte de l’historique, mais bien de l’hollywoodien. Comme le prouve le pop-corn que l’on peut manger pendant les cinématiques. Une main pour tenir le pot, l’autre pour capturer la nourriture et mimer de la manger.

Drôle, Bulletproof est aussi amusant et très simple d’accès. Ces premiers jours sur PSVR furent compliqués avec une reconnaissance timide, mais les mises à jour ont fait leur office. On notera cependant des niveaux beaucoup trop longs, qui ne dynamisent pas le rythme du tout, ainsi qu’une ragdoll assez mal gérée même si elle offre quelques jolis bugs à l’écran.

Bulletproof fait partie de ces titres que l’on sort devant de nouveaux invités n’ayant jamais touché à un casque VR de leur vie, pour leur montrer ce que l’on peut faire avec ces deux Move et ce gros truc sur la tête. Seuls les plus jeunes auront vraiment envie de le relancer. Reste un titre sympatoche, à défaut d’être réellement original et totalement maitrisé.

Skywilly

Laisser un commentaire