Preview

Night Call

Développeur : Monkey Moon, Black Muffin – Éditeur : Raw Fury – Date de Sortie : Été 2019

Dans la pénombre de Paris, le corps meurtri de votre avatar virtuel gît contre les murs d’une rue parmi d’autres. Près de vous, votre Taxi encore éclairé et votre client, décédé. Vous êtes l’unique personne à avoir survécu à ce tueur en série qui sème la terreur dans la ville. Les flics vous forcent à l’enquête et vous devez aussi collecter des indices lors de vos courses nocturnes. Parce qu’il va bien falloir faire la lumière sur cette affaire…

Cruel quotidien

Chaque nuit sera portée par un même schéma : vous avez une jauge d’essence qu’il vous faut surveiller, un temps de travail défini et chaque parcours sur la carte vous obligera à dépenser de ces deux jauges. Vous voilà parti pour retrouver votre premier client qui vous apportera de l’argent, certes, mais aussi des dialogues et une histoire.

L’occasion pour les créateurs de Night Call de mêler à cette enquête nocturne parisienne de vraies questions politiques et sociales qui, dans cette version Preview, commencent toujours par un peu de cliché (oh, un politique véreux) pour toujours basculer vers l’intelligence du propos (comment ça, il décide de trahir son supérieur ?). C’est clairement l’écriture de Night Call qui subjugue avant tout, promesse d’un récit percutant qui résonne avec nos vies, notre actualité, notre quotidien.

Passé cette surprise qui semble aussi s’étoffer en fonction des choix de réponse que vous faites à vos clients, Night Call propose aussi quelques originalités d’interactions. Comme lorsque l’on décide de faire le plein et qu’avant de remplir le réservoir, il est possible de discuter avec le pompiste, d’acheter le journal, quelques magazines, en espérant y récolter au passage quelques indices. Et pourquoi ne pas gratter un petit ticket de loterie afin de gonfler notre portefeuille déjà bien trop peu rempli par nos courses successives ? Night Call est plein de surprises.

L’enquête et ses promesses

Chaque soir, une fois rentré au bercail, il est possible de dépenser un peu de son temps pour enquêter sur les différents éléments glanés pendant les différentes courses. Chaque indice doit être analysé et chaque analyse, forcément, coûte en temps. Il ne sera peut-être pas possible de tout étudier en une journée, avant d’aller dormir et de lancer une seconde nuit de courses, d’indices, mais aussi de clients et d’histoires passionnantes, révoltantes, ennuyantes, amusantes.

Mais n’oublions pas Paris : une carte, un logo Taxi Parisien, des ruelles, une ambiance, des lieux-dits qui résonnent. Paris semble être l’actrice principale de ce polar interactif qu’on a hâte de fouiller de fond en comble. La sortie finale est prévue pour cet été et on vous conseille vivement de ne pas le perdre de vue.

Night Call est, en l’état, une boucle qui semble fonctionner. Le jeu propose une écriture mature, sombre, qui résonne furieusement avec notre société actuelle. Assez pour rendre passionnante l’histoire de ce chauffeur de taxi bien déterminé à comprendre l’agression dont il a été victime, tout en n’oubliant jamais de mettre en avant les différentes petites mais passionnantes histoires des différents clients. Inutile de prendre des pincettes dans cette conclusion : on a carrément envie de continuer à y jouer.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Partager sur facebook
Partager sur twitter

D'autres Previews

Laisser un commentaire