shing !

Preview Jouable : Oui – Vu chez : Pavillon polonais – Date de Sortie : 30 Mai 2019

Cette année le stand polonais était encore plus grand qu’à son habitude, grâce à un soutient conséquent du consulat qui a mis les petits plats dans les grands. Il fallait donc être courageux pour trouver un studio parmi la multitude de portes, de renfoncement et de comptoirs d’accueil différents sur le stand de plusieurs mètres de longs. Avec un peu d’insistance et beaucoup de patience j’ai fini par trouver Shing !

Partager sur facebook
Partager sur twitter

D'un coup de katana, en rasant, je lui ai coupé le lobe.

Shing ! est un beat’ theam all aux graphismes colorés ou chaque joueur incarne un personnage muni d’une épée ou d’un sabre. D’un stick vous vous déplacez et de l’autre, vous trancher. Pour ce, vous pouvez mettre un petit coup de stick dans la direction désirée, mais aussi exécuter des tours, ou demis-tours, de stick pour déclencher d’autres attaques. Il faut quelques minutes pour assimiler toutes les possibilités du gameplay, puis tout devient réactif et naturel. 

Le jeu propose bien évidemment un mode multijoueurs canapé qui fait la saveur du genre, d’autant que les attaques peuvent se compléter. Vous faites voler un ennemi pour le déchiquetez frénétiquement avant de retomber au sol, tandis que votre équipier saute à son tour pour reprendre au vol votre victime et continuer de la massacrer. Certains ennemis demanderont quant a eu des coups particuliers pour pouvoir les toucher, comme par exemple des rampants qu’il faudra décoller du sol à l’air d’un attaque basse pour les enchainer une fois en l’air. D’autres sont munis d’un bouclier qu’il faudra casser en renvoyant un projectile dessus, avant de dépecer son porteur. Quelques objets viennent aussi varier les plaisirs, pour ne pas jouer uniquement du couteau. 

Sans se montrer exceptionnel Shing ! semble remplir le cahier des charges d'un beat'em all de canapé. Le gameplay est nerveux, la coopération vraiment utile et amusante. Reste à voir si à travers ses quelques niveaux, le jeu final saura nous occuper plus d'une seule soirée entre amis.

Chezmoa

Chezmoa

Tous mes articles pour GSS sont sous licence Beerware.

D'autres Previews

Laisser un commentaire