Rapide Critique

Skybolt Zack

Développeur : Devs Must Die – Éditeur : Green Man Gaming Publishing
Date de Sortie : 07 Novembre 2019 – Prix : 16,79 €

Démarré en tant que projet étudiant, Skybolt Zack a beaucoup évolué ces dernières années jusqu’à sa sortie commerciale le 7 novembre dernier.

Le titre est un croisement entre un jeu de plate-forme et un jeu de rythme. Le héros que vous contrôlez peut courir vers la gauche, la droite, sauter et surtout se projeter sur ses ennemis pour les attaquer au corps-à-corps. Chaque adversaire est associé à une couleur correspondant à un bouton de la manette (bleu, jaune et rouge pour un périphérique xbox par exemple).

Le level design est un des gros points forts. Le studio Devs Must Die a réussi à varier les situations au cours des cinq mondes à traverser : ennemis changeant de couleur lorsque vous les frappez pour la première fois, canons, laser, mines, ancres qui s’activent dans un ordre précis, etc.

La plupart des stages comportent plusieurs sorties, de la A située dans le ciel à la C au niveau du sol. C’est une très bonne idée qui permet de continuer votre progression dans le jeu même si vous êtes en phase de découverte. Lorsque vous les rejouerez plus tard, vous aurez envie de vous améliorer pour faire un quasi sans faute pour atteindre les sommets et donc de nouvelles zones. Il est d’ailleurs extrêmement grisant de traverser un niveau sans jamais toucher le sol !

Le jeu est très porté sur le scoring et pour atteindre le rang S sur chaque niveau vous devrez optimiser parfaitement vos déplacements, transformant presque Skybolt Zack en puzzle game. De nombreux paramètres sont d’ailleurs pris en compte dans le score finale : combo maximal, bonus de points liés aux changements de couleurs, temps mis pour atteindre la sortie, niveau validé sans être touché, etc.

Avec la pratique vous parviendrez à utiliser de façon naturelle les techniques avancées : maintien d’un bouton de frappe pour élargir la zone d’action et atteindre un ennemi éloigné, gâchette pour effectuer un dash et éviter de casser un combo, maintien d’une direction pour se repositionner après l’élimination d’un ennemi et pouvoir enchainer plus rapidement avec les suivants, etc. Tous des détails qui vous feront gagner des points et rendront l’expérience de jeu encore plus fluide.

Graphiquement Skybolt Zack s’est grandement amélioré au fil du temps et son rendu cartoon très coloré reste parfaitement lisible même lorsque l’action s’emballe. La bande-son qui monte en intensité avec votre compteur de combo accentue encore l’impression de vitesse pour sublimer le tout.

En fait le seul point noir rencontré durant mon test a été l’affrontement du boss final dont la difficulté est bien plus élevée que le reste du jeu, surtout si vous avez enchainé les routes C. C’est assez vexant d’être stoppé à deux doigts de la fin ! Une fois l’orgueil mis de côté et un passage par la case entraînement ça va mieux, mais de toute façon il est fort probable qu’il y ait rapidement des ajustements suivant les retours des joueurs.

Je suis vraiment impressionné par l’évolution du jeu. Toutes les années de développement ont été bénéfiques et si vous aimez le speedrun et/ou le scoring c’est assurément un titre à ne pas rater. En découverte pure il reste également agréable (surtout qu’il est unique en son genre) mais vous passerez tout de même à côté d’une partie du plaisir de jeu et du soin apporté à la construction des niveaux.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

D'autres Critiques

Laisser un commentaire