Rapide Critique

Cannibal Cuisine

Développeur : Rocket Vulture Date de Sortie : 20 mai 2020 – Prix : 13 €

Très largement inspiré d’Overcooked, Cannibal Cuisine est un titre multijoueurs coopératif, où il vous faudra concocter non pas des sushis et des fish & chips, mais des touristes et des explorateurs.

Reprenant la recette du titre de Team 17, les joueurs récoltent des aliments (dont certains sont des morceaux de corps humain), les cuisent, les assemblent et les servent. La formule de base est respectée et se voit même augmentée de quelques mécaniques. En effet si les bananes poussent calmement, récupérer de la chair fraiche ne sera pas aussi simple. Les donneurs d’organes volontaires se faisant rare, le joueur devra tuer les humains lui-même avant de les cuisiner et par conséquent les combattre. Une fois vaincu, chaque victime laisse derrière elle un morceau de bidoche qui pourra être cuisiné, ou bien mangé directement pour regagner un peu de vie après un dur combat. On tue assez régulièrement 3 touristes pour en manger 2 crus et cuisiner le dernier.

Au-delà du cosmétique, chaque personnage peut être personnalisé avec une aptitude spéciale telle que cracher du feu, pour faire cuire vos brochettes plus vite, ou bien effectuer un dash, terriblement efficace pour traverser cette horrible rivière.

Car Cannibal Cuisine, bien qu’il propose de nouvelles mécaniques intéressantes, souffre d’une maniabilité trop imprécise et d’un équilibrage trop mal dosé. On meurt à répétition, rarement de façon méritée et l’on se lasse assez vite avant de changer de jeu.

Espérons qu’une mise à jour viendra corriger tout cela pour rendre accessible ce jeu plein de potentiel.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Chezmoa

Chezmoa

Tous mes articles pour GSS sont sous licence Beerware.

D'autres Critiques

Laisser un commentaire