Rapides Previews

Revita

Bestio
Publié le 6 mars 2021

Développeur

BenStar

Éditeur

Dear Villagers

Date de Sortie

fin 2021 / début 2022

Version d'essai

Accès Anticipé – V0.4

Testé sur

PC

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur email

Fraichement débarqué en accès anticipé, Revita est un “fast paced twin-stick roguelite platformer” faisant un peu penser à Exit the Dungeon. On y dirige un enfant sans nom, sans souvenirs, qui se réveille dans le métro avec la sensation qu’il obtiendra des réponses s’il atteint le sommet de la tour de l’horloge.

Le héros est très plaisant à contrôler. Il peut sauter, prendre appui contre les murs, dasher pour esquiver le danger et surtout tirer tout autour de lui pour éliminer les ennemis rencontrés. Le rythme est assez soutenu, les salles s’enchainent sans relâche et si j’étais un peu dubitatif au départ sur le fait que les zones de jeu sont petites, je dois bien avouer que cela colle parfaitement avec le côté horloge.

J’en parle assez souvent, je suis triste lorsqu’un nouveau roguelike débarque et n’apporte rien d’original. Revita a fait un choix audacieux, celui de tout baser sur la vie. Vous souhaitez ouvrir un coffre, prier à un autel pour récupérer une relique ou acheter un objet chez le marchand ? Vous devez sacrifier un point de vie ! C’est vraiment intéressant car vous êtes en permanence tenté de prendre des risques pour devenir plus puissant. Surtout que les âmes collectées sur les ennemis peuvent être consommées pour se soigner, donc ce sacrifice de points de vie vaut le coup non ? Si tout se passe bien le héros sera à nouveau en pleine santé d’ici quelques salles !

Pour le moment le jeu n’est pas trop difficile. Les patterns ennemis se retiennent vite et les adversaires ne tirent pas trop de projectiles, pour un habitué du genre ça ne devrait pas trop poser de problème. Mais, car il y a évidemment un mais, le jeu vous pousse à vider les salles le plus vite possible pour maintenir un multiplicateur d’âmes assez haut alors que chaque touche est ultra punitive puisque chaque coeur en moins sera une occasion perdue de renforcer votre puissance un peu plus tard. 3 mondes sont actuellement présents, chacun se terminant par un combat de boss et si jamais vous réussissez votre ascension vous pourrez repartir pour un tour avec une difficulté accrue. Le jeu propose également diverses options pour ralentir la vitesse du jeu, avoir une assistance à la visée, un contour des ennemis ou héros plus prononcé, etc.

Revita regorge d’objets à débloquer. Modificateurs d’arme, familiers, boucliers, armes célestes, parler aux différents PNJs présents dans le hub central vous permettra d’introduire peu à peu ces nouvelles reliques, de nouvelles salles et bien d’autres choses (certaines améliorations sont uniquement destinées à égayer la zone).

Après quelques heures passées sur cet accès anticipé, ce qui me plait le plus est clairement le feeling global du jeu. Les parties sont courtes, intenses et Revita a déjà ce petit goût de “bon allez, une dernière partie et j’arrête… oh tiens il a l’air rigolo ce nouvel objet… allez je le teste vite fait et j’arrête…”. Je suis également impressionné par le niveau de finition actuel. Le pixel art est joli, les personnages sont très bien animés et les musiques sont entrainantes. Les 7 à 9 mois d’accès anticipé prévus vont permettre d’ajouter de nouveaux mondes, de nouvelles armes, de nouveaux objets, etc. Mais en l’état les bases sont excellentes et j’ai vraiment hâte de jouer à la version finale !

Laisser un commentaire