Rapide Critique

Bibots

Bestio
Publié le 22 novembre 2022

Développeur

Square Squid

Éditeur

PID Games

Date de Sortie

5 octobre 2022

Prix de lancement

12,99 €

Testé sur

PC

Premier jeu des trois français de Square Squid, Bibots est un roguelite twin stick shooter avec une jolie DA. On y incarne Tayar, un explorateur qui a la particularité de pouvoir piloter un gros robot pour tout vaporiser sur son passage.

Niveau gameplay ça s’approche pas mal d’un Enter the Gungeon. Comprenez par là qu’il va falloir avance de salle en salle en vidant à chaque fois les occupants pour déverrouiller les sorties et qu’il va surtout y avoir beaucoup de boulettes à l’écran ! Heureusement votre personnage possède un dash pour se replacer et se sortir des situations trop délicates. Et si les ennemis de base balancent déjà beaucoup de projectiles, les boss rempliront sans aucun problème l’écran.

Comme je l’ai dit en introduction le jeu est très joli. Les graphistes ont fait le choix de ne pas partir sur du pixel art ce qui, ces dernières années, est plutôt rafraichissant. Côté musique par contre les arrangements sont sympas mais bouclent beaucoup trop vite.

Éliminer les ennemis vous permettra évidemment d’avancer dans les niveaux et vous aurez la possibilité de progresser dans trois arbres différents : survivant (+1 pv max), soldat (+10% dégâts) et scientifique (+10% durée de bibot). En plus de ça à chaque montée de niveau vous obtiendrez un nouveau trait à choisir parmi trois (balles qui infligent un saignement, shuriken lancé au moment de l’esquive, zone de glace autour de vous lorsque vous recevez un coup, etc.).

Les ennemis lâcheront également différentes ressources : des pièces d’or à dépenser chez le marchand et du psym qui remplira une barre en bas de l’écran que vous pourrez utiliser de deux manières. Pour gagner un bouclier ou pour invoquer votre bibot et devenir temporairement surpuissant.

Pour vous aider vous trouverez également différentes armes (pistolet, fusil à pompe, fusil de sniper…) que vous pourrez modifier en y ajoutant des puces. Les projectiles pourront alors rebondir, exploser à l’impact, se diviser, détruire les balles ennemies, etc. Lorsque les traits et les puces se complètent, l’action devient vraiment jouissive… mais cela arrive malheureusement bien peu souvent. La plupart du temps vous aurez juste une arme basique qui ne fait pas beaucoup de dégâts, ne tire pas vite et rend l’action plutôt molle.

La transformation en bibot est également une bonne idée, sauf qu’elle ne dure vraiment pas longtemps et qu’elle est obligatoire pour espérer faire des dégâts aux boss. Sans ça vous aurez l’impression de les attaquer avec un pistolet à bouchon. Toujours au niveau de l’équilibrage je n’arrive pas à comprendre la voie du soldat qui augmente les dégâts de 10% lorsque votre arme tape à 7, la sensation de montée en puissance est vraiment absente.

Au fur et à mesure de vos parties, vous débloquerez de nouveaux bibots ainsi que des améliorations pour ceux-ci. Vous devriez normalement en trouver un qui correspond à votre style de jeu. N’hésitez pas non plus à utiliser les différentes grenades et autres attaques secondaires que vous trouverez dans les niveaux, certaines sont vraiment efficaces.

L’équipe est très réactive et a déjà pris en compte un très grand nombre de retours et a corrigé pas mal de bugs et autres petits problèmes. La base est bonne et si les développeurs continuent comme ça je suis persuadé que le jeu pourra devenir vraiment bon. En l’état par contre je le trouve un peu mou et mal équilibré, j’aurais donc tendance à conseiller d’autres jeux du même genre, d’autant plus que le roguelite est vraiment très représenté ces dernières années. C’est dommage car la DA m’avait vraiment tapé dans l’œil.

Tiny Rogues
Tiny Rogues

Une dernière et j’arrête !

Temp Zero
Temp Zero

Twin stick shooter roguelike minimaliste

Laisser un commentaire