Rapide Critique

End of Lines

Bestio
Publié le 3 juin 2023

Développeur

Nova-box

Éditeur

Nova-box

Date de Sortie

25 mai 2023

Prix de lancement

13,99 €

Testé sur

PC

J’aime beaucoup le studio Nova-box. Basée à Bordeaux, l’équipe est spécialisée dans les romans graphiques interactifs. Après Along the Edge, Seers Isle et Across the Groove, c’est au tour d’End of Lines de voir le jour en ce mois de mai 2023.

Le thème abordé est cette fois-ci très actuel, pas de magie ou d’êtres féériques, End of Lines parle d’écologie, et plus précisément de ce qui se passera d’ici quelques années si rien n’est fait pour limiter le réchauffement climatique.

Vous y dirigez une famille (Camille, Nora, leur fils Sam et « l’oncle » Rafik) qui tente désespérément de fuir les terres dévastées du sud de l’Europe pour trouver un endroit habitable. Vous devrez pour cela fréquemment prendre des décisions. Rester sur la route pour voyager plus rapidement tout en risquant de vous faire repérer par des pillards, vous approcher des silhouettes que vous voyez au loin pour leur proposer de faire du troc, vous abriter en attendant que la tempête ne se termine ou continuer pour la traverser au plus vite avant qu’elle ne se renforce, etc.

Chaque choix va orienter le récit dans une direction différente, offrira de nouvelles possibilités et parfois même un changement de « personnage actif ». Les choix « lion » sont liés à Nora qui aime la confrontation, les approches directes, qui se montre méfiante vis-à-vis de tout le monde, envisage toujours le pire et est impitoyable. Les choix « panthère » vont avec Camille qui préfère fuir le danger, évite la confrontation, n’aime pas rester sur place et n’hésite pas à se sacrifier pour les autres. Enfin, les choix « tahouri » concernent Rafik qui adore les rapports sociaux et aime les échanges pour accumuler les richesses sans hésiter à manipuler les autres. Il y a énormément d’embranchements et chaque partie sera vraiment différente de la précédente, aussi bien pour les évènements rencontrés que pour la fin atteinte.

La direction artistique est une fois de plus magnifique. Les illustrations apportent vraiment une ambiance particulière à cette fuite pour survivre et la bande-son est très immersive. L’expérience se révèle même très dure à certains moments, tant l’ensemble est réaliste et alerte sur ce qui pourrait se passer (se passera) d’ici quelques années si notre monde continue sans se remettre en question.

Côté narration c’est du tout bon également. Les textes sont bien écrits, intéressants et l’aventure est fréquemment ponctuée de flashbacks permettant d’approfondir les différents personnages principaux et de mieux comprendre leur ressenti par rapport à la situation actuelle. Chaque journée se termine avec l’obligation de monter un camp pour se reposer et faire le point sur les vivres restantes. S’ensuit alors le choix de « va-t-on envoyer du monde explorer les environs pour trouver de quoi manger et boire ? », sachant que ceux qui partiront seront épuisés le lendemain et qu’il y aura toujours un risque que des problèmes surviennent.

Les PNJs rencontrés sont également intéressants et là encore il faudra choisir entre les ignorer, essayer de faire du troc, les aider dans la mesure du possible, leur proposer de se joindre à vous sachant que plus le groupe sera important, moins vous serez la cible de mauvaises rencontres mais plus il sera difficile de trouver de quoi nourrir tout le monde. Dans ma première partie j’ai vraiment été étonné par la fin que j’ai obtenue, je m’attendais à peu près à tout sauf à ça, je félicite donc les auteurs pour avoir su apporter des idées originales et ne pas avoir « juste » capitalisé sur un thème de façon alarmiste.

Si vous aimez ce type de jeu ne passez pas à côté. La réalisation est top, l’écriture aussi, le sujet abordé est intéressant et la rejouabilité est réellement présente. Un gros bravo à Nova-box pour ce nouveau titre qui confirme tout le bien que je pense d’eux depuis des années.

Oirbo

Balade dans un vaisseau spatial

Grappin
Grappin

Balade dans les airs

Laisser un commentaire