Rapide Critique

Bleak Sword DX

Bestio
Publié le 1 juillet 2023

Développeur

more8bit

Éditeur

Devolver Digital

Date de Sortie

8 juin 2023

Prix de lancement

9,75 €

Testé sur

PC

Depuis que j’avais testé la démo il y a quelques mois durant un festival steam, j’attendais avec impatience de pouvoir rejouer à Bleak Sword DX. La version définitive est enfin disponible et… quelle claque !

Sorti à l’origine sur Apple Arcade, Bleak Sword est un jeu d’action situé dans un univers de dark fantasy. On y joue un chevalier chargé d’arrêter le cycle de malédiction de la Bleak Sword. Pour cela il va falloir traverser 12 environnements différents pour récupérer 3 pierres magiques qui bloqueront les pouvoirs de l’épée maudite.

La DA est très originale avec des personnages en 2D dans des décors en 3D, tout en noir, blanc et rouge. Chaque zone est un petit diaporama et il est impressionnant de voir comment l’auteur a réussi à donner une âme à chaque lieu avec si peu d’éléments.

Au niveau du gameplay c’est du simple et efficace. Vous disposez d’un coup rapide, d’un coup puissant plus lent à charger, d’une roulade pour esquiver et d’un bouclier pour bloquer les coups. Enfin plus que bloquer, il faudra surtout parer en le levant au bon moment pour étourdir temporairement l’ennemi et bénéficier de dégâts bonus de contre-attaque. Les premiers affrontements seront rudes, cruels, les points de vie s’envoleront très vite, mais dès que vous commencerez à avoir le bon timing les combats seront jouissifs. Il faudra rapidement analyser vos adversaires pour savoir lesquels éliminer en premier et faire attention à bien gérer votre barre d’endurance, chaque coup en consommera un peu, vous ne pourrez donc pas mouliner dans tous les sens.

Les boss sont assez impressionnants et il vous faudra probablement plusieurs essais pour leur faire mordre la poussière, le temps de bien analyser leurs différents patterns d’attaque. Soyez tout particulièrement vigilant aux attaques avec un point d’exclamation rouge qui ne peuvent pas être contrées, seulement esquivées. Vous gagnerez un peu d’expérience après chaque victoire et lors de votre montée de niveau vous aurez le choix entre augmenter vos dégâts, votre armure ou vos points de vie. Vous obtiendrez également parfois un objet améliorant vos statistiques mais vous ne pourrez en équiper que deux à la fois (et oui, les consommables rendant des points de vie sont considérés comme des objets et bloquent un emplacement).

Côté bande-son c’est du tout bon également avec des musiques de Jim Guthrie et des effets sonores de Joonas Turner. C’est assez fou à quel point les affrontements sont si bien retranscrits avec si peu de pixels à l’écran, on ressent vraiment les impacts. D’ailleurs si vous n’êtes pas trop à l’aise avec ce type de jeu, pas de panique, différents niveaux de difficulté sont disponibles et heureusement car si la mort n’est pas définitive, vous n’aurez qu’une chance supplémentaire pour récupérer votre xp en cours ainsi que les objets que vous portiez. Si vous mourrez à nouveau dans le même niveau, vous continuerez tout nu, bonne chance ! Mais c’est bien pensé car ça ajoute vraiment une grosse pression dans les dernières zones du jeu.

En plus de ce mode histoire, vous aurez évidemment accès à la version de base sortie sur mobile, ainsi qu’à plusieurs nouveaux modes : arène infinie, avec des combats de plus en plus intenses, Boss Rush, pour s’entraîner contre les principaux méchants et enfin Randomizer qui générera une campagne avec les ennemis et objets mélangés, c’est plutôt sympa pour la rejouabilité.

Je me suis vraiment éclaté avec Bleak Sword DX. L’ambiance est excellente et le gameplay hyper précis. Il y a un réel sentiment de progression au fil des heures et enchaîner esquives et contres est vraiment plaisant. Si les graphismes restent simples, pas mal d’effets ont été ajoutés pour donner de la vie aux décors (conditions climatiques, particules…). Bravo à l’auteur et si jamais il a envie de bosser sur une suite ou de nouveaux chapitres, qu’il n’hésite surtout pas, mon épée est prête !

Slayin DX
Slayin DX

Découpage de monstres à la chaîne

GeneRally 2
GeneRally 2

Créez des circuits en quelques minutes

Make Way
Make Way

Construire, piloter, construire, piloter…

Laisser un commentaire