Rapide Critique

Brothers: A Tale of Two Sons Remake

Bestio
Publié le 7 mars 2024

Développeur

Avantgarden SRL

Éditeur

505 Games

Date de Sortie

28 février 2024

Prix de lancement

19,99 €

Testé sur

PC

Premier jeu vidéo de Joseph Fares, uniquement connu jusqu’alors pour ses talents de scénariste et réalisateur pour le cinéma (Jalla! Jalla!, Cops, Zozo et Leo), Brothers: A Tale of Two Sons racontait le périple de deux frères partant en quête d’un remède pour soigner leur père gravement malade. 10 ans plus tard, c’est le Remake qui nous intéresse.

L’histoire reste absolument identique. Le jeu commence avec la caméra montrant le petit frère se recueillant sur la tombe de leur mère, morte noyée quelques années plus tôt. Très vite son grand-frère l’appelle car leur père ne va pas bien et vous devez le charger sur une charrette pour l’emmener en ville chez le médecin. Il ne pourra malheureusement rien faire pour lui, mais vous expliquera qu’il existe une source plus loin dans le monde permettant de guérir tous les maux. L’aventure peut alors réellement commencer.

La prise en main est très originale, vous contrôlez les deux frères simultanément, le grand avec le stick gauche et la gâchette gauche de la manette, le petit avec le stick droit et la gâchette droite de la manette. Ils vont devoir collaborer tout du long pour avancer, le grand fera par exemple la courte échelle à son frère qui à son tour lui enverra une corde, le petit pourra se faufiler entre les barreaux étroits et ainsi de suite.

Les paysages et les situations rencontrées sont vraiment variés et c’est un réel plaisir de découvrir le monde de Brothers, tantôt onirique, tantôt sombre. Le jeu alterne très intelligemment entre phases joyeuses et phases tristes, voire très tristes. Les frères et les personnages rencontrés utilisent une langue inconnue et on comprend pourtant tout grâce aux gestes et aux intonations. Le jeu n’est pas difficile, il y a juste quelques mini-énigmes ici et là, mais le propos est vraiment de raconter une histoire, de suivre le parcours de deux frères livrés à eux-mêmes.

La grosse différence apportée par le remake est évidemment le nouveau moteur graphique, offrant un rendu beaucoup plus réaliste à l’ensemble. Pour être franc je ne sais pas trop quoi penser de ce choix. Le jeu original reste à ce jour assez joli et avait un ton un peu plus coloré collant parfaitement à l’idée de conte animé. Les effets de lumière, d’eau, de végétation, tout est bien plus beau maintenant, mais on perd un peu de magie au passage, même si certaines scènes sont plus touchantes car on perçoit mieux les émotions sur les visages. Certaines cinématiques ont également été légèrement retravaillées mais sans aucune incidence sur le déroulement ou la compréhension de l’histoire.

Autre différence, et pour le coup je suis encore moins convaincu par ce choix, l’ajout d’un mode coop. Si j’aime bien l’idée de pouvoir jouer à deux à un jeu, toute personne qui a déjà terminé l’aventure Brothers sait à quel point le fait de contrôler les deux frères sur le même périphérique est important pour la fin et renforce le dénouement du jeu. Par contre à propos d’émotion, la bande-son a entièrement été réorchestrée, décuplant encore la puissance des différents morceaux.

Au final, si vous n’avez jamais joué à Brothers, je ne peux que vous conseiller d’essayer ce remake, tant j’aime cette aventure qui ne laissera personne indifférent. Si par contre vous aviez déjà joué au jeu, à moins d’être un très fan de ce conte comme je le suis, il n’y a malheureusement pas de raison de vous pousser à repasser à la caisse, surtout que comme je l’ai marqué, les graphismes ont beau être plus réalistes, ce n’est pas forcément mieux pour autant.

EA Sports WRC
EA Sports WRC

Meilleur jeu de rallye de tous les temps

Ravenswatch
Ravenswatch

Libérez Reverie des Cauchemars

En Garde!
En Garde!

D’un V qui veut dire Volador

Hexle
Hexle

Sudoku en hexadécimal

Laisser un commentaire