Preview – Sanctum (PC)

“Encore un Tower Defense ?”. C’est sans doute pour éviter qu’on leur pose cette question que les développeurs de chez Coffee Stain Studios se sont empressés de trouver une originalité pour leur prochain jeu. Avec son look de porte des étoiles et son aspect high-tech très propre, donc très inquiétant, Sanctum attire l’oeil et tente d’amadouer les férus du genre. Premiers pas sur la bêta…

Un concept qui devra faire ses preuves

Un First Person Shooter, c’est l’art de tirer sur de l’ennemi avec une vue intérieure et un arsenal varié. Un Tower Defense, c’est davantage de subtilité avec une maitrise de ressources, permettant de positionner des tourelles sur le chemin d’ennemis partants d’un point A et voulant se rendre à un point B qui doit absolument être défendu par le joueur. Ces tourelles peuvent être améliorées, vendues, reconstruites. Si je vous dis que Sanctum est un mélange de ces deux genres, tout de suite, vous êtes davantage curieux ?

Dans un monde de science-fiction qui semble très intéressante à parcourir, Sanctum place le joueur dans la peau d’un homme qui va devoir jouer au tower defense du haut de son petit mètre quarante. Le joueur doit positionner les tourelles dans l’environnement en ciblant une zone avec le bouton gauche de la souris. Une fois validée, celle-ci se transformera en la tourelle choisie, que ce soit une mitrailleuse, un lance-flamme ou d’autres joyeusetés bienvenues. Le bouton droit quant à lui sert à upgrader les tourelles lorsque l’argent coule à flots. C’est très intéressant à jouer et plutôt efficace aux premiers abords.

Plusieurs idées originales sont aussi de la partie, comme des tourelles “ascenseurs” permettant au joueur de prendre un peu de hauteur pour tuer ses ennemis. De ce point de vue, l’arsenal proposé dans la bêta est assez varié même si toutes les armes ne se valent pas. Espérons qu’un petit équilibre sera effectué avant la sortie du titre, surtout pour ce qui est d’un fusil sniper à la visée qui a ces bugs et ses coups dans l’eau sans qu’on ne sache pourquoi. À part ce petit inconvénient rencontré, le reste étonne et donne une idée du jeu original que Sanctum risque d’être à sa sortie. Histoire de ne pas faire trop rapidement fuir les passionnés du genre, une vue aérienne est aussi disponible. Mais elle est surtout là pour aider à la visualisation du terrain et non pas pour être jouée à proprement parlé.

En attendant le test…

Forcément attendu au tournant, la faute à un concept trop original pour faire l’unanimité, Sanctum méritera sans aucun doute d’être discuté. Ce mélange des deux genres apporte-t-il quelque chose à l’expérience de jeu ? Quid aussi du solo et de son scénario ? Il faudrait aussi se poser la question de la répétitivité, très présente dans ce style de jeu et qui risque de poser problème avec une vue FPS peu encline à la lassitude du joueur. Même question pour le public visé : les fans de First Person Shooter seront-ils déçus par Sanctum ou au contraire, y verront-ils une alternative à leurs habituels jeux qui tendent à tous se ressembler ? Les questions sont nombreuses, les réponses beaucoup moins pour l’instant.

Longue, souvent mise à jour, cette bêta du titre de Coffee Stain Studios prouve au moins que le studio ne se moque clairement pas de son public et qu’ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour offrir le jeu le moins buggé possible à ceux qui l’auraient d’ores et déjà précommandé. Pour l’instant, on applaudit des deux mains cette volonté de mixer les genres pour apporter une expérience nouvelle au monde du FPS PC, mais on s’inquiète aussi de se voir s’emballer pour rien. Histoire de ne pas être déçu au final, on va faire dans la simplicité : vivement le 15 avril, jour de sortie de Sanctum et des réponses à nos nombreuses questions pour 14,99 € (-10% en précommande).

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Laisser un commentaire