Hyper Princess Pitch

Déjà connu pour des titres aussi jolis que Hero Core, Iji ou encore Garden Gnome Carnage, Daniel Remar débarque avec un nouveau titre entièrement gratuit. Cela vaut-il le coup de le télécharger ? Soyons un peu curieux et voilà ce qu’il en retourne au final de cette parodie à peine camouflée…

Le père Noël est un robot !

Si ce jeu est un remake de l’ancien Operation : Carnage, ne cherchez pas d’explication compliquée à son titre évidemment parodique. Hyper Princess Pitch est en effet fortement inspiré de la Princesse Peach de Nintendo. “Pitch”, c’est davantage pour vous laisser remplacer le P par un B bienvenue, tant cette princesse n’est pas aussi gentille et niaise que dans l’univers de Mario. Celle-ci n’a jamais eu de cadeau pour Noël et alors que la fête approche, elle décide de monter sur son chat-fusée et de détruire tout l’atelier du père Noël. Puis, au passage, de lui faire définitivement sa fête.

Pour cela elle possède un canon bien puissant et plusieurs power-ups à récupérer à travers les niveaux en 2D de ce shoot’em up “vue de haut” très violent et complètement timbré. Des lutins du père Noël sortent de portes d’ateliers, pendant que des jouets téléguidés vous envoient de violents projectiles à la figure. Vous devez alors les éviter tout en vous servant de votre canon à visée fixe, mais modifiable à volonté. Efficace, magnifique, drôle : Hyper Princess Pitch se révèle franchement jouissif à parcourir.

Petite durée de vie / Grosse rejouabilité

4 niveaux et autant de Boss sont proposés, chaque secteur ayant plusieurs embranchements pour rompre la monotonie lorsqu’il sera temps de recommencer le jeu. Plutôt court (trente minutes environ) celui-ci bénéficie toutefois d’une rejouabilité exemplaire. Tout d’abord grâce à ces niveaux non linéaires, mais aussi et surtout parce qu’une fois terminé dans un mode de difficulté, le jeu vous propose quelques indices concernant des coups spéciaux ou une fin cachée à déceler. Je vous laisse la surprise des mouvements à effectuer, mais sachez que ceux-ci vous permettent de contrer les projectiles envoyés par vos ennemis ou encore de soulever et écraser au sol tout ennemi qui vous touche. Diaboliquement efficace en mêlée ! Plus tard, vous aurez même accès à des Cheats Codes.

Extrêmement facile dans le mode le moins élevé proposé, Hyper Princess Pitch est bien plus complexe au fur et à mesure que l’on grimpe de niveau de difficulté. Celle-ci est donc bien ajustée, proposant un score toujours plus augmenté avec des multiplicateurs ahurissants pour les plus hautes difficultés proposées et ce, avec toujours moins de vies. On rejouera donc avec beaucoup d’intérêt à cette toute petite aventure bourrine, gratuite, en pixels magnifiques et à l’humour certes très expéditif, mais que la réalisation globale sublime avec beaucoup d’élégance. Mention spéciale aux musiques de Niklas Ström, plus que réussies.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Laisser un commentaire