Cubixx

Laughing Jackal, encore eux. Les développeurs de OMG-Z et Orbit ont récemment quitté les Minis du PlayStation Network pour se vendre directement comme un gros titre en dématérialisé. L’heureux élu ? Leur projet Cubixx HD. Focus sur celui-ci !

Qix sur plusieurs faces ?

On vous parle souvent de Qix, tant son concept est repris à toutes les sauces que ce soit dans Fortix 2 ou LightFish. Aujourd’hui, c’est encore ce vieux jeu rétro qui est à l’honneur avec son gameplay très original. Lequel ? Celui de vous faire “couper” des zones de jeu sans toucher les ennemis et en détruisant ainsi des carrés entiers d’une carte, qu’il faut donc conquérir ainsi. Cubixx HD reprend exactement la même idée, mais sur plusieurs faces d’un seul cube. Vous n’avez rien compris à cette explication ? Jouez à Qix !

On peut donc, en une ligne tracée, découper d’énormes zones carrées, en passant d’une face à l’autre de ce cube qui nous sert de zone de jeu. La caméra tourne alors pour l’occasion et laisser apparaitre tout ce qui compose la face du cube, envahie par des ennemis de couleurs différentes. Orange et Rose au début. Un seul ennemi peut être détruit dans ce cas précis, puisque l’Orange reste maître des lieux, aussi petite soit la zone que vous lui avez découpée au fil de votre conquête. Le rose quant à lui débarrassera le plancher au premier découpage le séparant net de son confrère Orange. N’ayez pas peur des explications, elles ont beaucoup plus de sens avec les quelques images ci-contre.

Plusieurs autres originalités sont de la partie, tels que des bonus positifs, négatifs ou neutres. Les positifs vous apportent vitesse et bouclier, pendant que les négatifs vous ralentissent. Les neutres atteignent tout le monde à l’écran, autant le joueur que les ennemis.

Une évolution riche, mais complexe

Plutôt que de vous demander d’enchaîner bêtement les niveaux, Cubixx HD vous oblige à en effectuer une série pour avoir accès à la suite. Ainsi, les zones sont regroupés en cinq niveaux à chaque fois. Vous perdez au milieu d’une série ? Vous devez tout recommencer. De quoi gonfler artificiellement la durée de vie d’un style de jeu, le Qix, généralement très rapide à terminer. Une bonne idée, même si évidemment elle risque d’énerver les joueurs les plus mauvais.

Plusieurs modes de jeu sont au rendez-vous, ce qui est vraiment étonnant. Plutôt que de se contenter du minimum syndical, on nous proposer plusieurs modes dérivés : jouant sur du contre-la-montre, un minimum de lignes crées pour la victoire ou encore plusieurs défis précis par niveaux, ces modes continuent d’offrir une durée de vie conséquente. Enfin, comble de bonheur, on a le droit à du multijoueur en local jusqu’à sept joueurs. Dix arènes pour beaucoup de fun (ce qui amène à un véritable capharnaüm visuel, il faut l’avouer). Encore du bonus agréable et qui justifie le prix déjà honnête de ce jeu définitivement plein de bonnes choses à proposer aux amateurs du genre.

Répétition inévitable

Cubixx HD est réellement réussi. Passionnant en solo, très amusant à plusieurs, il propose qui plus est une énorme durée de vie avec 150 niveaux et ses modes de jeu dérivés. Néanmoins, le gameplay est répétitif malgré toute la bonne volonté des développeurs. On réalise toujours les mêmes actions et le jeu ne se destine donc qu’à de rapides petites sessions journalières ce qui, en soi, n’est pas bien difficile à planifier dans une vie de joueur. On lui reprochera aussi des menus vraiment pas clairs et, pour chipoter, un manque cruel de pep’s au niveau sonore. Mais globalement, si vous aimez Qix, vous auriez tort de vous en priver…

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Laisser un commentaire