Preview – The Mighty Quest for Epic Loot (PC)

Ubisoft Montréal nous propose un nouveau jeu pour le moment en bêta fermée , il s’agit d’un hack’n slash pour le moins original. Mighty Quest For Epic Loot (que nous appellerons MQFEL) nous propose d’incarner un héros et de développer son château afin de le rendre le plus impénétrable possible tout en mettant à l’épreuve les châteaux voisins.

Les personnages et leurs châteaux

Pour le moment nous avons le choix de jouer avec l’archer ou le chevalier, chacun ayant des sorts et un gameplay totalement différent, car l’un étant au corps à corps et l’autre à distance.

Le mage n’est pour le moment accessible qu’aux personnes ayant souscrit à une offre payante qui est le « programme double O », permettant d’obtenir le jeu sans attendre une clef (nécessaire jusque la pour pouvoir tester le jeu et normalement attribuée sur concours) ainsi que de nombreux avantages dans le jeu. Alors comme tout Opulencien (habitant d’opulencia, le monde dans lequel MQFEL se déroule) votre but premier dans la vie est d’amasser de l’argent et surtout de bien le montrer à tout le monde en ayant le château le plus grand et surtout le plus fourni en pièges et monstres en tout genre.

Ubisoft met à notre disposition plusieurs « appareils » qui permettent de gérer la vie du château ainsi que celle de son propriétaire :

– L’atelier : vous permettra de pouvoir lancer plusieurs chantiers en même temps dans votre château.

– La forge : le temple du « craft » (fabrication d’objet) vous pourrez ainsi équiper vos héros avec les ressources que vous aurez accumulées.

– La brasserie aux potions : pas grand chose à expliquer sur cet appareil je pense.

 -L’entraîneur de héros : indispensable pour pouvoir passer les niveaux de vos héros une fois que leur barre d’expérience atteint son maximum.

– Le portail d’invocation : Ou vous irez chercher tous les monstres et pièges que vous disposerez à votre guise dans votre donjon.

– Le labo de recherche : Vous permettra d’améliorer l’efficacité des monstres et des pièges

– Le Bureau d’architecte : Qui niveau après niveau vous donnera la possibilité d’agrandir votre château tout en ayant une plus grande diversité de pièces.

Ces appareils évoluent petit à petit contre différentes ressources afin de vous donner de plus amples possibilités. Vous aurez aussi un coffre à gold et un coffre à force vitale qui sont les deux ressources du jeu que vous pourrez récolter de deux manières soit en allant voler vos voisins soit en les récoltant chez vous à l’aide de mines. Enfin, le château tout entier dépend du « cœur du château » que vous devrez faire évoluer à l’aide de vos ressources afin de pouvoir faire évoluer tous vos appareils.

Le gameplay

La prise en main du jeu est très simple et est assez proche de celle de «Diablo 3 », votre héros dispose d’une attaque de base et de 4 sorts que vous choisirez parmi une douzaine. Une fois rentré dans le château un Timer se met en marche, et vous voyez trois petites étoiles pleines apparaître en haut à gauche de votre écran.

Le but du jeu n’est pas compliqué : il faut arriver dans les salles des coffres du propriétaire du château sans perdre un seul cœur pour pouvoir lui vider ses coffres.Vous perdez un cœur si vous n’atteignez pas la salle des coffres avant la fin du temps imparti ou si vous prenez trop de potions . Vous perdez tous vos cœurs si vous perdez la vie dans le donjon (bah oui, c’est un peu normal) mais vous avez la possibilité de revenir à la vie (en échange de quelques golds du propriétaire du château bien sûr) cela afin de ne pas perdre le loot que vous aurez préalablement pris soin de ramasser sur toutes les petites bêtes que vous aurez ouvertes en deux.

Dans la dernière salle de chaque château, la possibilité est offerte aux maîtres des lieux de placer un Boss ce qui rendra à certains envahisseurs la tâche un peu rude. Enfin pour le moment seul le mage dispose d’une attaque de base différente selon l’arme qu’il possède (boules d’énergie, éclairs ..) ce qui amène des possibilités de gameplay vraiment multiples.

Pour le moment le jeu en est à sa bêta fermée, mais il laisse entrevoir de belles possibilités pour l’avenir en espérant qu’il reste dans la mentalité d’un free-to-play. La durée de vie du jeu n’est pas vraiment limitée, car il y aura autant de châteaux différents qu’il y aura de joueurs et il est intéressant de pouvoir envahir le château de ses amis afin de tester leurs systèmes de défense. Donc pour conclure, nous attendons la suite des festivités avec impatience !

Les derniers articles par Drakul (tout voir)

Laisser un commentaire