GC13 – Contrast

Nous vous en avions déjà un peu parlé notamment lors de sa présentation à l’E3, mais il est temps de vous donner un peu plus de détail sur Contrast de Compulsion Games. Ce jeu à l’ambiance noir des années 1920 semble très prometteur et original, mais à quoi faut-il vraiment s’attendre ?

Didi est une petite fille née dans une famille à l’histoire mystérieuse et tourmentée. Pour pouvoir comprendre le monde complexe qui l’entoure, elle se fait aider par son amie (et adulte) imaginaire, Dawn. Plutôt que d’avoir une aventure simple et logique, le point de vue de la petite fille va tout changer, donnant un sens bien plus profond à tout ce qui se passe. Pour avancer dans l’histoire, il va falloir résoudre des puzzles et traverser des phases de plateforme. Le plus souvent, il faudra bouger des lumières pour créer des ombres sur les murs. Dawn pourra alors se fondre dans ces ombres, transformant le gameplay en un platformer en 2D.

La révélation de l’histoire se déroule sur ces mêmes murs, utilisant également les ombres. Tout ceci rend le jeu bien plus sombre et ce qui s’y passe est suggéré. Un peu comme si la fillette espionnait son histoire, cachée des yeux de ses parents. L’ambiance est née d’un travail énorme, notamment sonore : les musiques jazz et les doublages sont impressionnants (en espérant que le jeu ne soit pas traduit au niveau de l’audio dans nos contrées). Des objets à collecter nous en dirons un peu plus sur les personnages rencontrés, et l’histoire entière se finira en 4 ou 5 heures de jeu. Des DLC sont prévu, mais ne seront apparemment pas nécessaire à la compréhension de l’aventure. Vous avez donc jusqu’à la fin de cette année pour économiser moins de 15€, sur PC, PSN et XBLA. A condition de bien aimer ce genre d’ambiance…

LeenUyth

Gentille, douce et délicate dans une autre vie. Née avec une manette de Master System II dans les mains, j'ai aujourd'hui moins le temps de jouer et me consacre surtout aux jeux d'arcades pour péter un max de rotules rapidement. Et comme j'écris pas beaucoup et que personne d'autre ne veut le faire, je montre souvent ma sale tronche pour les interviews vidéos.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.