Legends of Dawn

Legends of Dawn est un jeu de rôle à monde ouvert sorti le 27 juin 2013 sur PC par Dreamatrix. Il nous plonge dans l’univers de Narr, dans un monde totalement ouvert…

Début de jeu chaotique

Malgré des graphismes plutôt réussis et une bande-son vraiment sympa (bien que mal organisée, en effet les musiques s’enchaînent parfois sans aucune raison ni aucune cohérence) ce jeu n’est à mon avis pas encore fini… Passée la création de personnage sympathique, nous arrivons dans le premier village et le début de la catastrophe commence. Les premières quêtes sont inintéressantes : fouiller le bateau par lequel on vient d’arriver passe encore, mais que le capitaine du bateau nous envois à l’autre bout du village chercher une bière (avec au passage un alcoolique sur le chemin qui lui nous demande de lui en ramener deux) ou que les marchands nous demande de leur ramener du pain ou du bois afin de nous faire bien visiter le village, là, c’est trop.

Au bout de deux heures de jeux à visiter le village, la première quête intéressante vous demandera d’aller tuer (eh oui on a aussi le droit de tuer des ennemis!) une pauvre petite araignée… C’est le moment de vous parler des combats qui consistent à maintenir le clic droit sur la future victime en espérant que les coups atteignent leur but. A moins d’avoir compris comment assembler les sortilèges, car dans ce jeu chaque joueur peut lui même assembler ses sorts. Le seul soucis c’est que le jeu est entièrement en anglais, de même que le livret au format PDF qui est assez sombre sur les explications sur la marche à suivre.

Un autre concept sympa est celui des verrouillages de certains coffres : en effet, votre héros sera pris de cleptomanie lorsqu’il rentrera chez les gens et pourra ainsi vider tous les coffres qu’il désire sauf ceux verrouillés magiquement. Pour ces derniers il faudra posséder certaines runes qui permettront de déverrouiller ces coffres en vous offrant un casse-tête amusant. Il faudra créer un chemin d’une rune à une autre, tout en employant les bonnes runes.

Avez-vous du Doliprane ?

Mon plus gros problème concernant ce jeu (mis à part mon ennui prononcé concernant les premières heures à parcourir le village afin de servir de coursier pour tous les personnages du coin) a été les bugs multiples. Je n’ai jamais, de ma vie de joueur, autant sauvegardé ma partie de peur que le jeu plante et que je sois contraint pour mon plus grand plaisir de recommencer la quête de livreur de pain pour le marchand d’armures.

Il faut dire que le jeu plante une fois sur deux suite à un retour Windows. Il arrive aussi que vous soyez contraint de quitter le jeu et de recharger une partie suite au fait que votre personnage soit par malheur bloqué dans le décor. Néanmoins l’évolution du personnage est correcte et rappellera aux fanatiques de jeu de rôle le plaisir de pouvoir attribuer les points de compétences de son avatar virtuel comme il le désire.

Pour conclure, ce jeu pourrait être fantastique s’il était plus dynamique au départ et si de nombreux bugs ne donnaient pas envie de se fracasser la tête contre les murs. Car les graphismes soignés, les musiques ainsi que la possibilité d’évoluer à l’ancienne dans un monde totalement ouvert sont vraiment attirants. Néanmoins je n’y ai pas pris beaucoup de plaisir à cause de tous ces vilains défauts.

Les derniers articles par Drakul (tout voir)

Laisser un commentaire