In Space We Brawl

Le Brawl, la Mélée, le multijoueur bourrin par excellence. Les développeurs de ce nouveau titre se sont dit que le concept fonctionnerait très bien avec des vaisseaux et dans l’espace… Encore aurait-il fallu que la conception ne soit pas complètement à coté de la plaque !

“Piou, Piou” fait le vaisseau

Quand on voit le menu principal, plutôt joli, on s’attend au mieux. Et puis la voix-off (une parmi plusieurs qui s’entendent aléatoirement, vous pouvez changer cela dans les options) on commence à avoir un peu peur pour la suite. In Space We Brawl propose un concept assez quelconque : jusqu’à quatre joueurs en local, vous vous connectez pour vous tirer dessus dans des arènes à écran fixe plus ou moins grandes (plus elles sont grandes et plus vous êtes petits à l’écran). Le but est alors d’éviter les astéroïdes tout en les détruisant pour collecter des bonus, puis d’allumer les adversaires pour les détruire.

Avant le lancement d’une partie, vous devrez choisir votre vaisseau et votre type d’arme, parmi plusieurs à débloquer en mode Challenge (nous en reparlerons). Sincèrement, certaines armes n’ont aucun intérêt tant elles proposent un tir ridicule, pendant que d’autres sont complètement abusées en termes d’efficacité. Déjà, niveau équilibre, ce n’est pas cela. Mais le pire reste la prise en main : les vaisseaux patinent dans l’espace, semble avoir un moteur gravitationnel qui a pris quelques astéroïdes sur les boulons et par conséquent, il faudra bien quelques minutes pour s’y faire. Dommage : quelques minutes plus tard, la partie est déja finie et on ne s’est pas vraiment amusé.

Uniquement en local

Pour palier le fait qu’il n’y ait absolument aucun mode Online, ce qui est un drame pour le jeu et sa durée de vie (surtout que tout s’y prête), les développeurs nous proposent un mode Challenge pour un joueur seul derrière son écran. Ce mode fait office de tutorial avec des défis précis. Le problème c’est qu’il est aussi excessivement frustrant : sortez cinq secondes des clous et vous aurez un échec de mission, vous demandant de revenir à la sélection des défis et de relancer le chargement. C’est plus que frustrant, c’est énervant. Surtout que cela sert à débloquer de nouveaux vaisseaux et nouvelles armes, comme précisé plus haut. C’est donc un peu obligatoire pour qui, surprise, appréciera le jeu…

In Space We Brawl est complètement à coté de la plaque malgré une réalisation correcte et une réelle envie de bien faire de la part des développeurs. Malgré cela on s’y ennuie terriblement, que ce soit seul ou à 4 joueurs. Sans mode Online, c’est tragique, mais le jeu ne peut pas parvenir à trouver son public. Ajoutez à cela des commandes énervantes, des voix-off insupportables et des niveaux qui se ressemblent terriblement et vous aurez toutes les indications vous permettant de savoir qu’il vous faut absolument éviter ce jeu, même à petit prix.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Laisser un commentaire