GameTest – Acky’s Breakout Reloaded (PC)

Chaque type de jeu a sa période de gloire. Actuellement ce sont les FPS, dans les années 90 davantage les jeux de plates-formes… Si certains ont refait surface il y a peu, comme les beat them all, d’autres sont en revanche toujours aux oubliettes comme les casse briques. Heureusement, il reste des survivants. Acky’s est l’un d’eux.

S’évader de prison c’est très casse… brique.

On commence par un mini cours d’histoire sur les origines du genre : le premier jeu référencé est Breakout, qui n’est autre qu’un dérivé de Pong. On contrôle une raquette et l’on fait rebondir la balle sur un mur de briques jusqu’à avoir détruit chacune d’entre elle. L’amas de petites cases représente en fait un mur que le prisonnier doit détruire pour pouvoir s’évader (d’où le nom).

Il est évident que tout prisonnier qui se respecte ne s’enfuira pas tant qu’il n’aura pas retiré la dernière brique du mur qui le retenait… Je passe sur les légendes urbaines entourant l’aspect financier du jeu. Le genre va cependant vite évoluer vers un registre plus spatial, remplaçant la barre par un vaisseau dégommant toutes les briques qu’il croisera dans le vide sidéral.

On ne fait pas de bon jeu sans casser des briques.

Acky’s reprend toutes les bases d’un genre qui n’a pas beaucoup évolué depuis ses origines. Vous incarnez ainsi un petit extraterrestre dans son vaisseau et détruisez des murs de briques flottant dans l’espace pour une raison toujours inconnue (Inutile de chercher un quelconque scénario dans ce type de jeu, Wizorb devant être l’un des seuls à avoir tenté le coup)

L’écran tactile est clairement adapté pour jouer, d’autant plus que le titre ne demande pas au joueur de positionner son doigt exactement sur le vaisseau-raquette. On y gagne ainsi en visibilité et en jouabilité. Les premiers niveaux sont assez simples et proposent de (re)découvrir des concepts de base comme le multiball inspiré du monde des flippers, des briques à toucher plusieurs fois pour les détruire et des bonus en tous genres (augmentation/réduction de la taille du vaisseau par exemple). Terminer des niveaux vous permet de gagner des parts de pizza, qui serviront non pas à vous nourrir mais à “acheter” des personnages et des avatars. Chose étrange car habituellement les mercenaires de l’espace fuient la pizza (Si vous ne comprenez pas cette blague filez tout de suite regarder Space ball : la folle histoire de l’espace).

Un jeu qui ne casse pas 3 briques à un canard.

Côté originalité, le jeu propose de générer autant de balles que souhaité tant que vous possédez les ingrédients pour en fabriquer une, un moyen astucieux de faire des multiball à la carte. Les nouveautés en terme de gameplay apparaissent en continue, si d’habitude le genre est assez répétitif on se retrouve ici avec de nouveaux concepts même après 25 niveaux. Des briques originales et des bonus novateurs seront ainsi à découvrir tout au long du jeu. Ajoutez à cela des personnages et des avatars à débloquer, qui au-delà de l’aspect graphique apportent aussi des bonus en terme de score ou de capacités.

Acky’s est un petit jeu très sympa, les amateurs de casse-briques retrouveront avec plaisir les codes du genre extrêmement bien exploités et enrichis. Mais si le gameplay est là il en faut plus en 2015 pour sortir du lot, il manque le petit quelque chose, la petite étincelle qui fera passer le jeu de sympa à excellent… En bref, c’est un excellent passe-temps pour jouer dans la salle d’attente du médecin mais certainement pas le jeu que vous recommanderez à vos amis autour d’une bière.

Chezmoa
Me suivre

Chezmoa

Tous mes articles pour GSS sont sous licence Beerware.
Chezmoa
Me suivre

Les derniers articles par Chezmoa (tout voir)

Une réflexion au sujet de « GameTest – Acky’s Breakout Reloaded (PC) »

  • 27/03/2015 à 21:47
    Permalink

    Vous amenez votre pc dans la salle d’attente du médecin??? vous êtes cinglé?

    Réponse

Laisser un commentaire