Preview – The Memory of Eldurim (PC)

Disponible en accès anticipé, Liminal Games vous propose moyennant finance d’aller vous dégourdir les yeux sur le chantier de leur jeu : The Memory of Eldurim, propulsé sur vos écrans par la dernière version du Cry Engine de Crytek. Le studio d’outre atlantique prévoit de nous pondre un action-RPG dans un monde ouvert d’heroic-fantasy et semble jouer la carte de la beauté à fond la caisse, ce qui pour le moment fonctionne à merveille. Un simple pas hors de la cabane qui fait office de point de spawn et vous risquez une fracture nette de la rétine.

Le jeu ne dispose pas encore de journal de quêtes, mais certaines d’entre elle sont tout de même réalisable à des fins de test et vous permettront de vous familiariser avec l’univers de ce titre, qui semble bien réfléchi et ne semble pas manquer d’intérêt du point de vue de l’écriture pour le moment. Le studio tient un forum très a jour et étonnement à l’écoute des investisseurs, l’équipe semble se soucier de l’avis des joueurs et modifie le jeu en fonction des remarques et désir de chacun. Un comportement à mon sens louable et rare de nos jours. Le principe d’évolution du personnage est très séduisant. Ici, pas de niveaux réels ni d’aptitudes à choisir, vos actes dicteront votre progression et votre héros obtiendra des compétences de manière autonome en fonction de votre façon de jouer.

Pour l’instant le jeu n’est qu’une grosse démo technique et il vous faudra vous armer d’une grosse config pour pouvoir en arpenter les différents paysages, qui, il faut bien l’avouer sont vraiment splendides. Des effets de lumières en cascade, une végétation tant réaliste que fournie et un level design audacieux, tout est fait pour vous noyer dans l’émerveillement graphique. Toutefois si vous craquez, n’oubliez pas qu’il s’agit d’un accès anticipé et que pour le moment énormément d’éléments de jeux sont manquants, il faudra par exemple passer outre l’animation des personnages très basique. Les combats sont pour l’instant sans intérêt mais un système d’esquive/blocage lié à une barre d’endurance rappelant celui des Elder Scroll est prévu.

Les quêtes quant à elles, sont peu nombreuses et difficiles à suivre sans journal pour le moment. J’espère que les petits gars de l’Utah comptent plusieurs cordes à leur arc et qu’ils ne se perdront pas uniquement dans l’aspect esthétique de leur titre. Je leur souhaite d’aboutir à un résultat aussi réussi au niveau du gameplay et de l’écriture qu’au niveau graphique. Un titre donc potentiellement intéressant disponible sur Steam qui semble avoir besoin d’un peu de soutient et de maturité, il ne demande qu’à être connu.

MarcheMort

MarcheMort

Rock ’n’Rôliste sadique d’alignement loyal mauvais, il aime la littérature anglaise et faire rouler les dés et les têtes. Il déteste les arcs en ciel, les poneys et les escaliers en colimaçon. Joueur de jeux vidéo compulsif depuis le règne de Justinien, il a joué en LAN avec Abdul Al Hazred. Il pratique la nécromancie au quotidien et voue un culte à Cthulhu lorsqu’il est en robe de chambre. Pour lui le jeu de rôle est un style de vie et il parle de lui à la troisième personne pour faire croire à ses lecteurs qu’il n’a pas écrit sa bio’ lui-même à quatre heures du matin.
Twitter : @Marchemort.
MarcheMort

Les derniers articles par MarcheMort (tout voir)

Laisser un commentaire