Disney Infinity 3.0 : Le Reveil de la Force

Troisième pack Star Wars pour Disney Infinity 3.0 ! Cette fois développé par « on ne sait qui » (l’information n’a jamais été dévoilée) parmi la dizaine de studio de développement s’occupant du jeu et arborant leur logo au démarrage de celui-ci, Le Réveil de la Force est évidemment l’adaptation du nouveau film Star Wars. Comment s’en sort ce pack ? Comment vous dire…

DI30 (1)Les figurines sont jolies

Le jeu adapte très librement les aventures de Finn, Ray et Poe dans ce qui est donc leur première aventure. Le pack est composé, comme d’habitude, de trois niveaux différents. On retrouve ici la planète désertique Jakku, la « jungle/forêt » de Takodana et la base Starkiller pour trois niveaux remplis d’objectifs « Fedex » complètement incongrus. Vous allez créer un bain d’huile pour des robots ou créer des rampes de skates au-dessus d’un lac, tout en collectant de façon ennuyeuse des tas de débris vous permettant de réparer des objets.

Chaque échelle, poutre ou toute plateforme menant à un objectif, sera cassée et devra être réparée contre des débris. Cette idée intéressante est ici complètement ratée, à cause de pile de débris trop nombreuses, réapparaissant toutes les minutes et surtout, ne proposant aucune autre utilité. On se retrouve avec un compteur de débris crevant le plafond au bout d’une petite heure et plus jamais dans le jeu il ne sera nécessaire de fouiller pour en ramasser. Inutile.

Mais si il n’y avait que ça ! C’est simple : sur les cinq heures de jeu (voir moins) que propose cette adaptation très libre du Réveil de la Force, vous n’aurez aucun grand moment marquant, aucune mission réellement amusante et ne vous demandant pas de faire le tour du niveau pour ramasser plusieurs objets et les ramener à un citoyen de la planète. C’est insupportable, répétitif et sans aucun intérêt. Les développeurs ont bien fait de ne pas laisser leur nom sur la boite du jeu !

DI30 (2)Le combat de sabre laser qui n’aura jamais lieu

Plusieurs autres gros problèmes apparaissent. Les figurines sont réussies mais le personnage de Finn est très inintéressant, franchement mou et ayant beaucoup moins de force de frappe qu’un Poe Dameron par exemple (ou que toute autre figurine à Blaster).

Le jeu propose aussi un scénario très différent de celui du film et complètement rocambolesque, les développeurs n’ayant surement pas eu le droit de lire en détails le scénario officiel. On se retrouve ainsi avec des scènes sans aucune logique, un BB-8 qui ne sert à rien (et dont les personnages parlent tout le temps sans qu’il ne soit présent à l’écran, puisque seul le personnage de Poe Dameron peut l’invoquer). Certains moments sont à mourir de rire tant ils manquent de logique et le summum provient surement du combat final.

Attention, légers spoilers ! Un combat aura lieu avec Kylo Ren, le grand méchant de ce nouvel épisode. Par contre, vous ne vous rappellerez pas avoir vu dans le film la jeune Rey se battre contre lui en tirant dans des bidons explosifs que celui-ci porte avec la force pour vous les lancer dessus ! ce combat devra être réussi trois fois de suite dans trois lieux différents et à chaque fois, c’est un bonheur de non-sens. Comment les développeurs ont-ils pu penser que cela avait de l’intérêt ? Que cela pouvait être amusant ? C’est nul et surtout, on a le droit à un combat de sabre-laser juste après… en cinématique. C’est à n’y rien comprendre.

Je pourrais passer encore plusieurs lignes à vous narrer les aventures de Finn et Rey dans le monde complètement scandaleux de ce pack Disney Infinity 3.0 mais nous allons conclure par une phrase qu’il vous faudra scander à vos enfants dès qu’ils voudront se procurer ce pack : c’est nul, c’est sans intérêt, c’est raté, c’est bâclé et c’est par conséquent à éviter.

 

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Laisser un commentaire