Robocar Poli : Camion Quartier Général Mobile

Nouvelle rubrique, nouveau public, voici venu le temps de parler des jouets qui amusent nos enfants (et pas mal de parents qui n’assument pas, il faut avouer). A l’heure où les vidéos forçant pratiquement des enfants à jouer devant la caméra et donner leur avis deviennent la base de la critique du monde des jouets, on va tenter à notre petite échelle de vous proposer de vrais avis qu’on espère détaillés et précis. Ce Robocar Poli ouvre le bal des critiques de jouets pour petits et grands sur Game Side Story.


Prix conseillé : 34,99 €. Dès 3 ans.

Un camion à tout faire

Robocar Poli est une gamme de la marque Ouaps assez connue des tout petits parce qu’elle est tirée du dessin animé éponyme diffusé à la télévision. Avant de tester ce camion avec mon neveu, j’ai découvert qu’il possédait déjà certaines voitures de la gamme et qu’il les connaissait. En voyant la boite, il a crié « Poli ! ». Le marketing fonctionne, on va dire ça comme ça.

Mon neveu de 3 ans est du genre à prendre des jouets s’inventer des histoires avec et faire absolument tout le contraire de ce pourquoi le jouet a été pensé. Il est aussi du genre à ne pas avoir de patience : si un jouet est ennuyant, on le sait rapidement. Avant de donner mon avis d’adulte au syndrome de Peter Pan, je vais déjà commencer par vous expliquer ce qu’est le jouet et ensuite, ce que le neveu en a pensé.

Le Camion Quartier Général Mobile mesure 30 cm et propose trois caissons pouvant contenir trois voitures différentes (que des autocollants viennent définir en Policier (Poli) / Ambulance (Amber) / Pompier (Roy). Ces caissons sont déplaçables, ouvrables à trois cotés sur quatre et permet donc de réellement ranger ses bolides facilement… Et de les transporter. Le camion possède aussi une zone ronde, un Héliport, pour le véhicule aérien de la gamme qui ne pourra pas s’y fixer au transport mais y trouvera une zone de jeu parfaite. Une poignée rétractable est aussi proposée sur le dos du camion pour le transport de celui-ci par l’enfant : dommage qu’elle soit par contre assez rigide et difficile pour des petites mains à rétracter.

Le camion peut se « transformer ». En l’ouvrant du toit, l’Héliport faisant office de « fixation », on peut le transformer en piste de démarrage / rampe de lancement particulièrement bien pensée. Au-delà du gadget, ce camion propose réellement deux utilisation très différentes (La rampe et le camion en lui-même) en plus de sa volonté de proposer à l’enfant de ranger/transporter ses véhicules. C’est franchement bien vu.



La voiture de Police livrée avec le camion

Crash-Test dans des mains de 3 ans d’âge

Le design du camion est tel que la rencontre entre celui-ci et l’enfant est de façon instantanée assez enjouée. Pour commencer, je vous conseille de coller avec lui (s’il est trop jeune) les autocollants fournis dans la boite afin que ce moment créatif ne casse pas le rythme de la découverte (laissez-le évidemment faire ce qu’il veut, quitte à faire du camion un Picasso). On remarquera malheureusement que certains autocollants sont assez difficiles à placer pour les enfants, surtout ceux à coller au fond à l’intérieur des caissons. Si tout est de travers, ne pensez pas que l’enfant est trop impatient : ce n’est pas si simple, à vrai dire.

Les autocollants posés, principalement les feux avant, la petite icone Robocar sur les portières et l’Héliport (le reste est moins important), vous avez donc le droit de laisser votre enfant découvrir le camion. Restez un peu avec lui : Il va jouer avec, il va tenter de l’ouvrir pour obtenir les caissons et va rapidement remarquer son côté « Transformers » l’amenant à la piste de démarrage. En toute honnêteté, je m’attendais clairement à devoir montrer cette transformation avant que le neveu ne la découvre : il n’en fut rien. Il a rapidement trouvé la combine. Puis il s’est un peu énervé, car il ne réussissait pas à le remettre en mode Camion.

GROS défaut de ce Robocar Poli – Camion Quartier Général Mobile : le repositionnement en mode Camion dépend totalement des caissons (qui doivent être bien alignés) et surtout d’une bonne force posée sur l’avant du camion pour que la partie « poignée » puisse rejoindre et s’imbriquer sur la partie « Heliport ». Le neveu a passé son temps, même après compréhension de cette astuce, à jouer avec un camion à moitié fermé. Ennuyant.

Du coté des mauvais points on peut aussi vite remarquer que les plus brusques détacheront complètement la partie poignée/tête du camion, celle qui fait office de continuité de la rampe de lancement, à force de jouer avec. Et la remettre dans les petites fixations est totalement impossible pour des petites mains. Attendez-vous à voir votre enfant vous demander assez souvent de réparer leur camion en attendant qu’ils comprennent comment ne pas le brusquer pour en arriver là.


POUR : En toute honnêteté, la principale qualité de ce jouet est la combinaison entre l’amusement, la transformation, le rangement et transport des véhicules. Au design très mignon, percutant, ce Camion Quartier Général Mobile semble être un article obligatoire pour qui a déjà des véhicules Robocar Poli dans sa chambre. Surtout que d’autres petites voitures peuvent sans problème s’imbriquer dans les caissons et sur la piste. Aussi, une petite voiture de police est livrée avec histoire de pouvoir se contenter du pack sans forcément passer à la caisse avec du complément. C’est honnête et encore une fois, si l’enfant a déjà deux autres voitures de même taille et un hélicoptère, alors il pourra s’inventer de belles histoires à moindre frais.

CONTRE : Les défauts remarqués sont tout de même importants : celui de la fixation de la tête du camion dépendra totalement de la façon de jouer de votre enfant. Pour la « reconstruction » en mode Camion, par contre, c’est déjà plus difficile de trouver des arguments pour le défendre. C’est vraiment difficile d’expliquer à l’enfant comment bien repositionner le tout quand il n’a pas forcément la force ni le maintien nécessaire à cela.

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

3 pensées sur “Robocar Poli : Camion Quartier Général Mobile

  • 12/12/2017 à 14:19
    Permalink

    Le marketing est principalement la série télévisée éponyme (qui bien qu’assez sympathique est clairement à vocation publicitaire pour les produits dérivés).
    En tout cas je suis ravi de l’apparition de cette rubrique où je me reconnais totalement dans le triple point de vue parent/enfant/grand enfant.
    Merci pour le test, je suis impatient de voir la suite :)

    Répondre
  • 13/12/2017 à 10:52
    Permalink

    En faisant les magasins de jouet pour la Noël de mes enfants, je cherche souvent des jouets “pour moi”. Pas des trucs de geek ou de nostalgique, juste des jouets actuels avec un concept et/ou une conception qui procurerait une sorte de satisfaction.

    Par exemple, j’aime beaucoup les Dinos Switch & Go de Vtech. Transformables, simples, robustes, les deux formes (dino/véhcules) sont assez cools : j’en avais pris pour mon fils mais dès que le jouet me passe sous la main, je ne peux pas le lâcher pendant 10-20 minutes. Même choses avec les figurines articulées, j’adore quand le personnage propose des articulation coudes/genoux, ça le rend plus vivant et je peux chercher les poses les plus dynamiques. Si les articulations sont limitées, ça réduit les chances que j’en achète, même si c’est pour mes enfants. Et là est le problème, globalement, je suis peu satisfait de la qualité des jouets et surtout, je n’ai aucun site de référence pour me donner des idées ou des avis que je jugerai pertinents. Donc une rubrique même occasionnelle et non-exhaustive sur un site comme celui-ci, je suis complètement pour.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.