Riddler donne du fil à retordre à la chauve-souris

L’un des défis majeur de Batman Arkham Asylum, outre le fait d’affronter des vagues de criminels, était de résoudre les énigmes d’Edward Nigma et de trouver ses trophés cachés un peu partout dans le jeu. Véritables trésors en matière de références, elles étaient hélas de difficulté bien inégale, allant de simpliste à terriblement difficile. Mais cette erreur semble être sur le point d’être réparée.

En effet, dans Batman Arkham City (prévu pour le 21 octobre sur 360/PS3/PC et plus tard Wii U), le vilain semble avoir passé la vitesse supérieure. Cette fois-ci, fini les gentilles devinettes et place aux pièges sadiques mettant en jeu la vie d’innocents. De quoi rajouter un challenge supplémentaire à un titre qui s’annonce déjà grandiose.

Et je ne sais pas pour vous, mais moi ça me rassure, surtout depuis le design de Robin que je trouve assez…spécial. D’ailleurs, on ne sait pas de quel Robin il s’agira, même si le nom de Tim Drake revient de manière récurrente. Dans ce cas, les développeurs seraient en totale contradiction avec le comic, où le jeune homme compensait son physique “léger” par une intelligence hors-norme. Mais trêve de bavardages, et place au trailer !

[youtube iYp2fdR_f6g 640 390]

1 réflexion au sujet de « Riddler donne du fil à retordre à la chauve-souris »

Laisser un commentaire