Morbid Land : attention, ça pique les yeux

Alors que mes journées sont plutôt occupées avec la bêta de Diablo III et le test d’Avernum, voici-t-il pas que je me retrouve chargé d’écrire la news d’un RPG tout droit venu de la scène indépendante. Développé par le studio Serpa Games, le titre nous ramène des années en arrière, mais dans le mauvais sens du terme.

Morbid Land, c’est un peu comme une visite dans notre ancien collège : sa fleure bon la mauvaise nostalgie, celle que l’on aurait préféré oublier, avec son lot de souvenirs désagréables. Attention hein, je ne critique pas gratuitement le travail des développeurs, mais la vue de ce trailer me rappel les pires heures de la Nintendo 64, avec ses graphismes trop peu détaillés et son brouillard permanent. Bref, ça n’envisage rien de bon. Concernant le scénario, ce dernier ne casse pas trois pattes à un canard (PC), puisque vous êtes le seul survivant de l’attaque de votre village, orchestrée par une méchante sorcière nommée Valkyrie, et vous devez venger tout le monde. L’aventure est découpée en plusieurs chapitres, et le premier est disponible sur PC via Desura pour 10€.

Petit nouveau.

Hiji

Petit nouveau.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.