Preview – Inner Dream (PC)

1/4 du jeu complet, c’est ce qui nous est proposé dans cette version Alpha entièrement jouable gratuitement. L’occasion de parler de la nouvelle aventure “photo” de Sometimes You
[singlepic id=15155 w=320 h=240 float=left]Comme dans un rêve…
Les développeurs de l’étonnant Retention reviennent donc à l’assaut du genre Aventure, via un procédé très original. Vous vivez un rêve, vous plongez dans les limbes du grand n’importe quoi ayant un sens bien caché. Ce rêve est alors parsemé de morceaux de fable que vous allez retrouver, sous forme de dessins sur des feuilles de papier bien cachées dans l’environnement. Tout cela sur des plans fixes réels, en haute résolution.
Le doublage Russe étonne forcément en début de jeu, mais heureusement des sous-titres anglais sont de la partie. L’occasion de découvrir toute la poésie qui se dégage de l’univers proposé. Le couple de développeurs se met en scène dans de drôles d’habits, juste pour nous raconter leur histoire et dialogue avec eux. On passe de plan en plan, d’image en image, comme dans un Myst, un Risen ou tous ces jeux très interactifs (et un peu ennuyants il faut bien l’avouer) d’une époque désormais révolue. Ici, pourtant, on ne s’ennuie pas.
[singlepic id=15153 w=320 h=240 float=left]1/4 de jeu en 10 minutes
Comme pour Retention, il faut s’attendre à un jeu final particulièrement court. Son but est principalement de proposer une certaine expérience, au-delà d’un côté ludique forcément sans trop peu d’intérêt. Point de vue histoire, pour qui aime la métaphysique Inner Dream est très prometteur et surtout, les photos rendent le tout très convaincant. Quelques effets de flou, de “réveil ” du protagoniste, sont aussi de la partie pour forcer la mise en scène.
Sincèrement, Inner Dream ne se profile pas comme une incroyable tuerie vidéoludique et un jeu incontournable, mais il risque bien d’être assez original pour frôler le statut de curiosité. Après, il faut bien avouer que le doublage russe et le gameplay lent ne l’aide pas à se proposer à tous les publics, mais nul doute qu’il y aura du client pour ce genre d’atmosphère. Point de vue réalisation, en tous les cas, cela promet de jolies photos à la chaîne ! Malheureusement, le Kickstarter lancé pour financer le jeu s’est un peu planté. Gageons que le couple de développeurs saura malgré tout s’en sortir.

Laisser un commentaire