7 ans de développement pour sauter en 1.0 avec Warsow !

Sept ans c’est quoi ? C’est la durée d’une guerre majeure du XVIIIe, soit, tout le monde le sait, même celui tout au fond là. Oui, c’est aussi bientôt le nombre d’année qu’on aura attendu The Last Guardian. Mais, moi ça m’inspire plutôt la fin du développement d’un fabuleux (vous verrez souvent ce mot dans cette news)  fast-paced FPS amateur, en gros un FPS où on va super vite et où on saute partout, comme Quake par exemple, Warsow.

Alors, pourquoi 7 ans de développement pour ce FPS complètement gratuit basé sur un moteur libre, accessible depuis le début du développement ? Et bien parce que la création de ce fabuleux jeu en vue subjective s’est déroulée de manière collaboratrice around the world (qui trouvera la référence ?) ! Et oui, un français a peut-être level-designé Warsow avec l’aide d’un gentleman des fabuleuses Îles Sandwichs ou bien d’une charmante demoiselle Patagonienne !  D’où la lenteur, le télé-travaille collaboratif doit pas être facile tous les jours. Mais voilà, tout a une fin. Le 30 juillet était le jour de l’accouchement d’un beau bébé. Un bébé 1.0.

Un jour prochain, peut-être aurez vous la chance de lire un test de ce FPS cell-shadé tout en couleur, enfin si je trouve du temps entre deux frags.

Oh, et si vous n’allez pas sur ce lien télécharger Warsow, je vous mets un coup de shootgun dans la tête, compris ? http://www.warsow.net/

 

[nggallery id=1057]

Laisser un commentaire