Wrestling Storm : quand les cartes se tapent dessus

Si je vous dis catch, à quoi pensez-vous ? A des gros tas de muscles vêtus d’un simple slip, ridicules au possible ? A des “divas” aux poses lascives et aux tenues on ne peut plus minimalistes ? Et bien vous n’y êtes pas, puisque Digiworks Games semble avoir réinventé ce sport/spectacle.

A des années-lumières des traditionnels jeux dédiés au genre, Wrestling Storm est un savant mélange entre le catch et le RPG, saupoudré d’un peu de Magic The Gathering. Un cocktail étonnant et détonnant, combinant tactique et réflexion pour un sport qui en semble dépourvu au premier abord. Alors bon, je vous fais cadeau de l’histoire, puisque cette dernière met en scène une ex-star du ring, déchue après une tromperie et qui fera tout pour reconquérir la gloire. C’est le système de jeu qui nous intéresse.

Se présentant sous la forme de duels de cartes, le soft comprend à la base quelques 200 d’entre elles, avec chaque semaine des nouvelles venant compléter les decks. Alors bon, vous n’êtes pas manchots, vous savez très bien comment on joue aux cartes. Ce qui est plutôt inhabituel, c’est que chaque catcheur appartient à l’une des différente classe, à savoir “voltigeur”, “technicien”, “bourrin”, etc… Bref, en voilà une approche originale qu’elle est bonne !

 

Laisser un commentaire