Super Hero Squad Online

Ersatz comique et animé des aventures des super héros de Marvel, cette série s’est rapidement transformée en jeux plus ou moins bons sur consoles, mais surtout, en un titre massivement multijoueur pour tout navigateur compatible avec Unity. Enfin disponible en Europe, Super Hero Squad Online mérite clairement qu’on parle de lui…
[singlepic id=23045 w=320 h=240 float=left]Un MMO pour enfants ?
Le but principal avoué est clairement d’amadouer le jeune public sur nos ordinateurs avec un jeu plus “complet” que la moyenne. Loin d’être éducatif ou à portée ludique comme principal atout, Super Hero Squad Online est surtout un MMO “pour faire comme les grands”. Vous commencez par générer un nom de “brigade” de super-héros et en choisissez un qui vous sied à merveille. Vient ensuite le tutoriel, tout cela sous navigateur et après une petite pré-installation et un temps de chargement assez honnête. Vous y découvrez un hack’n slash tout bête, entièrement en 3D, ou il s’agit d’affronter des hordes d’ennemis et de récupérer des sous et des billets de loterie pour débloquer un maximum de choses par la suite.
Super Hero Squad Online n’a rien de bien original et reprend les idées d’un Diablo, pour ne citer que lui, tout en l’incorporant dans l’esprit bon enfant de la série animée. Ainsi, tous les héros de Marvel sont transformés en petits êtres caricaturaux souvent adorables et touchant la fibre “cro meugnon” des plus jeunes. Le jeu ne se prend aussi absolument pas au sérieux avec de bonnes blagues, des situations rocambolesques ou un mélange de “vie réelle” et d’univers héroïque dans des niveaux qui ne manquent pas de vie.
Vous commencez dans un des quelques lieux de rencontre disponibles. Que ce soit le Baxter Building des Quatres Fantastiques, la cité d’Odin ou encore le Daily Bugle. Vous y retrouverez des joueurs, pas mal d’objets à frapper pour collecter un peu de monnaie et de points supplémentaires, ainsi que plusieurs objectifs d’exploration à accomplir pour augmenter son niveau d’escouade (en gros, son niveau d’équipe permettant d’obtenir toujours davantage de super-héros à contrôle et de joyeusetés à débloquer).
[singlepic id=23046 w=320 h=240 float=right]De la coopération, mais pas que…
Original : la première fois que vous lancez la partie, vous avez le temps de visiter ces lieux de rencontre puisque pendant que vous gambadez, le reste du jeu (les missions et tous les lieux disponibles par la suite) se télécharge et s’installe automatiquement. Pour ceux qui n’aiment pas l’idée, il est quand même possible de télécharger d’un coup tous les fichiers sans la possibilité de se lancer une partie en simultané. Mais pour les enfants impatients, la première possibilité est parfaite.
Au-delà des lieux neutres, vous aurez donc des missions à accomplir, toutes tirées de Comics “écrits” pour l’occasion, avec leurs couvertures parodiques et leur level-design unique. Les ennemis changeant souvent ainsi que le Boss, souvent célèbre dans les pages des bandes dessinées préférées des enfants ciblés par Gazillion. Bref, point de vue univers, c’est très complet : on a le droit à de la coopération jusqu’à 4 joueurs sur une même mission et sincèrement, il est très rare de ne pas trouver quelqu’un avec qui jouer. Surtout que tout se fait automatiquement.
C’est d’ailleurs, pour les plus grands, l’un des seuls défauts du jeu : on y parle uniquement pas phrases préprogrammées par les développeurs. Si on veut jouer entre amis, il faudra brancher un micro et/ou passer par un autre programme pour communiquer. Cela est certes gênant pour une communication idéale, mais permet un bon filtrage pour les plus jeunes et évite toute sorte d’insultes et de délicats problèmes de rencontres peu attrayantes sur la toile. Difficile de critiquer ce principe, par le fait.
[singlepic id=23053 w=320 h=240 float=left]Un jeu de cartes passionnant !
Tout au long du jeu et de vos réussites, que ce soit lors de missions effectuées ou de lots obtenus à la grande roue des cadeaux où vous y dépensez vos billets de loterie, vous obtiendrez des cartes à jouer. Au design totalement digne d’un véritable jeu de cartes Magic/Yu-Gi-Oh et autres jeux du genre qui pullulent dans les cours de récré les plus geek (et surtout aux États-Unis), ces cartes permettent des affrontements entre joueurs rendant assez accro.
L’idée est absolument classique : des points de force, des enchainements de cartes et d’attaque sous certaines conditions, tout cela sur un champ de bataille faisant apparaître moult personnages et références. C’est clairement réussi et cela donne vite envie de collecter un maximum de cartes tout au long du jeu. Surtout, cela permet de faire une réelle pause entre les différentes bastons proposées par les missions scénarisées du jeu. Il reste certes quelques sympathiques jeux d’arcade (avec des jeux de mémoire, de réflexe, etc.) mais ce jeu de cartes est clairement l’ajout le plus étonnant et intéressant de ce Super Hero Squad Online décidément loin d’être quelconque.
C’est d’ailleurs ce qui fait le plus plaisir dans ce jeu : il n’est pas avare en possibilités, en gameplay différents, en variété de choses à faire tout au long de son avancée. Vous n’avez pas d’argent à dépenser dans ce MMO Free to Play ? Pas grave, vous évoluerez moins vite, vous ne pourrez pas collectionner vos personnages favoris aussi vites que vos amis et certes, certains personnages vous seront même interdits d’accès, mais il n’en est pas moins possible de jouer et de s’amuser de longues heures sans être bloqué par une quelconque obligation de paiement. Et cela, c’est la force première d’un tel jeu visant des jeunes joueurs.
[singlepic id=23046 w=320 h=240 float=right]Même les adultes vont craquer ?
Si on est fan de Marvel, difficile de ne pas craquer devant l’univers. Alors, on se lance une partie, on découvre le jeu, on fait deux/trois missions, mais ensuite, en tant qu’adulte, il faut surtout compter (ou non) sur un certain feeling à ressentir face au jeu dans son entièreté. Son propos et sa mise en scène restent très enfantins, mais bien réalisés : si vous n’êtes pas allergique aux simplicités, aux ambiances typiques des dessins animés les plus naïfs de votre enfance, alors vous accrocherez sans aucun doute à Super Hero Squad Online. Sinon, il faut bien avouer que le jeu n’est absolument pas pour vous.
Vos enfants, par contre, vont certainement adorer. Car le jeu permet réellement de jouer à un “vrai” MMO comme les parents, avec des rencontres, de la coopération, de la baston gentillette et une multitude de tâches à accomplir. Entièrement traduit en Français, le jeu se révèle en plus assez simple d’accès pour les jeunes adolescents et l’absence de voix les forcera à lire davantage les instructions et autres textes s’affichant à l’écran. Ce n’est pas plus mal !
Reste à parler de l’abonnement : il n’est pas bien cher et vaut réellement le coût puisque votre enfant (ou vous-même) obtenez des personnages exclusifs et des missions plus diversifiées. Aussi, le jeu tente de collecter à l’actualité Marvel avec des skins de personnages en rapport avec les derniers films sortis ou les dernières sagas à lire en Comics ce qui apporte pas mal de capital sympathie. Mais cet abonnement ne vaudra le cout que si on joue à Super Hero Squad Online avec assiduité. Si vos parties sont d’une ou deux heures par semaine, vous pouvez bien largement vous contenter de la version gratuite, quitte à sortir la carte bleue pour deux/trois points supplémentaires permettant l’achat unique et sans abonnement d’un personnage.

Laisser un commentaire