Citadels

Citadels est un jeu de stratégie médiéval dans lequel vous devez construire votre château, le défendre et assiéger le château ennemi. Il est disponible sur Steam pour 39,99€. Oui sur le papier, ça à vraiment l’air super cool, mais ne vous laissez pas embobiner par la description du jeu sur Steam ou encore par le trailer (qui malgré ses passages en 3D pré-calculées ridicules donne plutôt envie de jouer au soft). Mais avant tout, resituons un peu le contexte dans lequel sort Citadels…

[singlepic id=29880 w=320 h=240 float=left]

Les bases sans renouvellement ?

Les jeux de stratégie qui vous proposent de construire et défendre un château sont plutôt rare. La série des Stronghold, qui ne s’est pas vraiment bonifiée avec le temps, reste la référence (Enfin, disons que le premier opus est la référence, les autres sont plus ou moins oubliables). Cela fait plus de 10 ans que le vide laissé par Stronghold n’a pas été comblé. Plus de 10 ans qu’on a pas eu droit à un vrai jeu de château digne de ce nom.

Jouons cartes sur table, Citadels n’est pas le digne successeur qu’on attend tous, c’est un jeu avec accès anticipé (une alpha donc) qui vaut 5€ et qu’on nous vends 40€. Ok, j’aurais peut être du me garder cette réplique de côté pour clôturer le test, elle aurait fait son petit effet, mais tant pis, ce qui est écrit est écrit. Vous me trouvez cruel et violent avec le jeu ? Mais croyez moi, ce n’est que justice, si vous aviez vu ma tête lorsque j’ai joué au jeu pour la première fois, j’ai cru à une mauvaise blague, j’ai cherché la caméra, vraiment.

Lorsque j’achète un jeu entre 5 et 20€, je suis prêt à lui pardonner énormément de choses (et encore plus si il s’agit d’un jeu indé). Lorsque j’achète un jeu en accès anticipé, qu’il soit en alpha ou en bêta, je suis également prêt à lui pardonner énormément de choses. Mais lorsque j’achète un jeu à 40€ (tarif d’un jeu AAA ou presque), et qu’on me le vend comme un jeu dont le développement est terminé, je suis impitoyable.

Citadels est une farce, je ne sais pas qui est le responsable, si c’est la faute des développeurs qui se sont sentis poussés des ailes en se disant (en croyant) que leur jeu était super cool en l’état ou de l’éditeur qui a fait pression pour le sortir 6 mois avant qu’il soit terminé, mais des têtes doivent tomber.

[singlepic id=29879 w=320 h=240 float=right]

C’est bien simple, le jeu est injouable.

Entre les multiples crashs (pensez à sauvegarder souvent, très souvent, d’autant plus qu’il n’y a pas de sauvegarde automatique), et la tonne de bug, impossible de finir une partie sans criser (ce n’est pas une figure de style, vous allez vraiment éclater votre écran avec le clavier, et/ou vice versa). Il est plus simple et rapide pour moi de vous lister ce qui ne bugge pas, afin que vous vous rendiez compte de l’étendue des dégâts : rien.

Oui, absolument TOUT LE JEU est buggé. De la pose des bâtiments à la sélection des unités qui fonctionne 1 fois sur 2 en passant par les combats sans animation, l’affectation des paysans (qui sont tout le temps en grève), les unités bloquées par n’importe quel élément du décors, les murailles qui ne se construisent pas, les ennemis invincibles ou qui ne font pas de dégâts, tout, ABSOLUMENT TOUT peut bugger à n’importe quel moment (et cette liste est non exhaustive).

J’aimerais positiver en vous disant qu’heureusement, cela ne bugge pas constamment, mais il y a tellement de possibilités de bugs sur tout et n’importe quoi que vous allez obligatoirement en avoir un quelque part. Et ces bugs sont très, TRES frustrants, se retrouver au combat avec 4 soldats au lieu de 40 parce qu’ils sont tous coincés contre un arbre, ne plus extraire de ressource parce que les paysans ne veulent plus bosser automatiquement (il faut les réaffecter manuellement à chaque allez/retour), avoir un TROU BÉANT dans la muraille de son château parce que personne ne veut terminer la construction, etc.

Rajoutez à cela une interface des plus minimalistes (j’adore ce mot) où vous n’aurez accès à absolument rien, même pas un simple bouton pour sélectionner les paysans inactifs (il existe cependant un raccourci caché permettant de le faire, on y accède via les options)… Aucune info sur les unités sélectionnées, le strict minimum sur les bâtiments, rien n’est fait pour vous aider dans ce jeu. Tout est fait pour vous rendre dingue. Même la minimap n’affiche que la moitié des éléments du jeu.

Histoire d’enfoncer encore un peu le clou, vous n’aurez droit à aucune indication ni aucune aide sur la totalité du jeu. Il n’y a pas de tutoriel, il va falloir tout deviner par vous même, de la collecte des différentes ressources une fois que vous les aurez trouvés (courage) jusqu’au fonctionnement des taxes. Autre « petit détail » qui peut (qui va) complètement ruiner votre expérience de jeu, la couleur des paysans est la même que celle de la texture de la terre, ils sont donc complètement invisible sur cette surface. Oui, invisible. C’est tellement pratique.

Graphiquement, c’est vraiment médiocre, on ne fait plus des jeux comme ça depuis 10 ans (Je suis bien conscient que les graphismes ne font pas forcement un bon jeu alors je ne vais pas plus m’attarder sur ce point, mais à 40€ on peut s’attendre à un minimum).

[singlepic id=29878 w=320 h=240 float=left]

Le contenu ne le sauve pas…

Les modes de jeu, plutôt classique, sont au nombre de 3 : Ruée vers l’or, Défense du château et Duel (Collecter le plus d’or possible, tenir la région pendant un temps donné, et détruire la mairie adverse) et ne vous permettent aucune personnalisation. Nous avons également droit à 2 campagnes de 8 missions chacune : Chevaliers de la table ronde et Envahisseurs (cette dernière étant inaccessible tant que vous ne serez pas venu à bout de la première, il va vous falloir énormément de courage et de patience pour voir à quoi elle ressemble). Etant donné qu’il n’y a pas de multijoueur (contrairement à ce qui a été annoncé sur le site officiel, puis effacé depuis la sortie), on peut dire que côté contenu, nous avons droit au strict minimum (et encore).

Je ne vous parle même pas de l’IA, car ça impliquerait qu’il y en ait une. Je n’irais pas jusqu’à dire que l’ennemi est immobile, mais il est vraiment débile. Il réussira tout de même à vous donner du fil à retordre, étant donné que je me demande si nos propres unités ne sont pas encore plus attardées.

En résumé, Citadels est médiocre, à éviter autant que possible. Avec quelques semaines de développement supplémentaire, et à 30/35€ de moins, ça aurait peut être pu être un bon petit jeu sans grande prétention, mais en l’état, je ne le conseille vraiment pas. Et si je n’ai pas réussi à vous convaincre de ne pas acheter ce jeu, si vous hésitez encore en vous disant qu’au final, il sera peut être quand même bien, si vous pensez que j’ai été un peu extrémiste dans mon jugement, faites un petit tour du côté des forums du jeu sur steam, vous y trouverez une horde de joueurs en colère prêts à mettre un coup de boule au premier type qu’ils croiseront et qui dira qu’il a participé au développement du jeu…

Pour conclure, si vous n’avez jamais touché un RTS, passez votre chemin. Si vous êtes fan de RTS, passez votre chemin et… En fait, quoiqu’il arrive, passez votre chemin.

5 réflexions au sujet de “Citadels”

  1. Niveau construction aussi, c’est réellement très simpliste. Les possibilités ne sont pas énorme et on a vite fait d’en faire le tour. Autant préféré un AoE ou Stronghold. Ils datent, mais de toute façon Citadels ne propose rien de nouveau.

  2. j ai achete le jeux pour noel totalement decu sauvegarde qui fonctionne quand elle veule paysans invisible plein d autre bug qui me prenne la tete mon pc plante ecran noir pour 30 euros c est une belle arnaque ne l achete pas la critique est vraiment le refletdu jeux

  3. J’ai aussi le jeu, j’avoues l’avoir eu par torrent, mais avant de crier au voleur, j’ai été tellement deçu par les RTS, surtout après avoir acheté “Warrior Kings” et ses soldats carrés, que j’achete uniquement les titres qui en valent la peine. Pour ceux dont je n’ai aucune idée, je prefere fouiner sur internet (test, vidéo, screen…) avant d’acheter, et celui la je suis tomber deçu par hasard, donc je l’ai télécharger pour tester.

    Première surprise : pas de clé d’activation, le jeu se lance sans probleme …

    ensuite, les murailles, il faut que je les débute à 100m d’une paroi rocheuse sinon il refuse, mais il le dit pas, plutot que de faire comme pour les autres batiments, vert on peut construire, rouge on peut pas, ben pour les murailles il faut d’abord enclenché la première section pour voir qu’on ne peut pas (donc clique et recliques à l’nfini jusqu’a trouver un bon point de depart) mais comme 3/4 du decor est valonné avec des paroies rocheuse partout, vous allez y passé du temps.

    Ensuite, la limité à 99 pop !?? ils sont sérieux ?? à la rigueur, sans compter les paysans, mais la, c’est 99 tout compris … donc quand je passe à l’attaque, j’attend d’avoir un peu de stock de ressources, et j’envoi tout mes paysans se transformer en soldats.

    De toute façon, jusqu’a maintenant, vingt soldat d’épée mon suffit à détruire l’ennemi des 3 premières missions.

    Autant dire que des bons jeu, comme Stronghold, Empire Earth & Age of Empire, on en reverra pas de si tot. Meme si un stronghold est apparement prévu pour cette année, mais j’ai pas pu vérifier les infos.

Laisser un commentaire