Castle Of Illusion

Castle Of Illusion

Mickey Mouse est de retour dans une version classique que l’on n’avait pas vue depuis bien des années. Loin d’un Epic Mickey et de son traitement très original, Castle Of Illusion est un simili-remake du jeu du même nom sorti sur Master System et Megadrive. Néanmoins, c’est davantage une adaptation en 3D du jeu de base qu’un simple copié collé…
[singlepic id=30902 w=320 h=240 float=right]

À la rescousse de Minnie

Le cliché de la demoiselle en détresse est repris à l’identique du jeu original dans ce jeu qu’il est très difficile de citer comme un simple remake en 3D. L‘histoire est très bête : la sorcière Mizrabel kidnappe la souris pour lui voler sa jeunesse et Mickey va devoir affronter sept boss pour parvenir jusqu’à son ennemie et sauver Minnie. Les niveaux sont découpés en plusieurs salles, dans un château faisant rapidement penser à Mario 64 dans sa construction. Chaque monde est composé de deux niveaux et un boss.
On retrouve tout l’artistique du jeu original : des musiques remixées avec beaucoup de talent, qu’on reconnait immédiatement et qui n’énervent jamais. Visuellement, c’est sublime quand il s’agit des personnages : jamais Mickey n’a été aussi joliment modélisée en 3D jusqu’alors, si ce n’est peut-être dans Kingdom Hearts. Les décors sont un peu moins beaux, mais on s’y fait sans aucun mal. Reste que c’est très lumineux et que certains environnements sortent vraiment du lot : mention spéciale au monde des sucreries qui resplendit de toute part. On crachera quand même sur cette honteuse limite de 30 FPS de la version PC : vivement qu’un petit patch vienne corriger cela !
[singlepic id=30921 w=320 h=240 float=left]

De rebond en rebond…

Niveau gameplay c’est ultra-simple : jeu de plateforme par excellence, Castle of Illusion vous demande de rebondir avec le bon bouton sur vos ennemis pour vous propulser en l’air. Vous pouvez alors atteindre d’autres plateformes bien cachées. Chaque niveau comporte un nombre limité de pierres précieuses que vous devez collecter, ainsi que des cartes à jouer et des piments (tirés de Quackshot, un autre classique de chez Disney absolument sublime que nous avions terminé le temps d’une vidéo Rétro). Les cartes et les piments, au nombre de cinq chacun, permettent de débloquer d’autres costumes pour Mickey : le magicien et l’explorateur. En finissant le jeu, vous débloquez la tenue de chevalier. Concrètement, ceux-ci sont juste esthétiques et n’agrémentent en rien le gameplay d’une quelconque originalité.
On enchaîne les niveaux avec beaucoup de plaisir : ils sont courts, bien réalisés, les trésors sont intéressants à déceler et on a le droit à quelques éclairs de génie par moments (le double maléfique de Mickey, les quelques références aux classiques animés, etc.) néanmoins le jeu se finit excessivement vite. Vous pouvez comptez sur deux petites heures pour en voir la fin et augmenter votre temps de jeu de maximum deux heures supplémentaires pour tout débloquer. C’est très peu et cela fait cher de l’heure !
Néanmoins, Castle of Illusion est réellement réussit et parvient à garder une touche de nostalgie tout en ayant son propre univers, ses propres qualités. Avec un gameplay fluide et précis (malgré les FPS qui dégringolent sur PC), le jeu parvient même à être beaucoup plus facile d’accès que son ainé et propose au final une expérience très intéressante et joviale. On aurait juste voulu qu’elle soit beaucoup plus longue et surtout : faites-moi taire cette voix off ! Pourquoi les remakes de vieux jeu se veulent toujours bavards alors qu’à l’époque, aucun texte ne venait nous gâcher la progression ? C’est un vrai mystère.

0 réflexion au sujet de “Castle Of Illusion”

Laisser un commentaire