Defense Technica

Du Tower Defense ? Bah tiens, ça faisait longtemps ! Une éternité ! Plus sérieusement, Defense Technica se veut un bon Tower Defense aux graphismes 3D d’exception et avec une grosse rejouabilité. C’est quoi ce communiqué de presse, sincèrement ?

Des tourelles, un générateur…

Venu tout droit du monde de l’iOS et voulant désormais passer dans la cour des grands, Defense Technica est un Tower Defense tout ce qu’il y a de plus banal. À travers une petite trentaine de niveaux, vous allez devoir empêcher des vagues d’ennemis de se rendre à votre générateur et de l’abimer assez pour qu’il explose, vous amenant vers un fatal Game Over. Pour cela, vous allez pouvoir poser des tourelles sur la zone de jeu, à des endroits bien précis (et peu nombreux par ailleurs). Bien entendu, pas d’originalité : tout est très classique, il ne faudrait pas faire dans le novateur, voyons !

C’est pourquoi nous avons une mitrailleuse, une tourelle de corps à corps, un lance-flammes et autres classiques du genre. Huit classes de tourelles sont disponibles, pour une quarantaine de variantes au final. Cette originalité et bienvenue même si elle ne change pas vraiment la donne en jeu : on choisit ses préférences et on les garde rapidement jusqu’à la fin quand les scénarios des niveaux nous le permettent. Le reste est d’une platitude sans nom.

Visuellement ? C’est affreusement quelconque et même pas vraiment beau, c’est juste du Tower Defense futuriste de base sans aucune originalité. Ça n’a pas d’ambiance particulière ni même de style visuel particulier. En fait, c’est même assez triste de voir que des développeurs indépendants sont persuadés de pouvoir marquer les esprits en faisant du quelconque leur marque de fabrique. C’est pire quand ils lorgnent du côté de la concurrence sans jamais l’égaler.

Defense Grid en moins bien ?

L’un des plus réputés Tower Defense sur PC reste Defense Grid et tristement, Defense Technica en reprend beaucoup de chose. Musicalement, on dirait même un véritable copié-collé et là aussi, cela joue beaucoup en défaveur de ce titre qui n’a vraiment rien pour lui. Du coup, il est amusant sur de petites sessions, propose un Tower Defense qui fonctionne, une évolution de la difficulté un peu trop hasardeuse, mais qui fait bien son boulot. Mais pourquoi choisir ce titre quand la concurrence est si bonne ? Quand on peut jouer à un Prime World Defenders, à Defense Grid ou même à tout autre Tower Defense classique qui n’oublie pas d’avoir un univers à mettre en place ?

Beaucoup de questions et une réponse : Defense Technica n’a malheureusement pas grand chose pour lui et est hautement esquivable. Certes, il est jouable, sans bugs, à la durée de vie tout juste correcte grâce à l’ajout d’un mode Hardcore permettant aux téméraires ayant fini le jeu une fois de se refaire tous les niveaux, mais honnêtement qui le fera ? Defense Technica n’est pas un bon jeu, juste un “Tower Defense” de plus. Ou plutôt, un Tower Defense de moins auquel s’intéresser. C’est triste, surtout pour un jeu qui était totalement à sa place sur iOS et Android, mais impossible de croire que la seule originalité du titre : les changements que provoquent les effets météo sur l’action. C’est très peu de chose et cela ne suffit pas à rendre ce titre intéressant sur nos bécanes.

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.