Card City Nights

Ludosity ne nous prévient même pas et sort un jeu de carte solo sur Steam, en sauvage. Résultat des courses ? Préparez vos decks !

no images were found

Références indépendantes

La nuit, toutes les Trading Cards sont banales. Néanmoins, si vous traînez dans les bons coins, vous obtiendrez des rares, voir des légendaires. C’est ce que vous devrez découvrir dans cette aventure solo à base de compétitions nocturnes, ou le jeu de carte ressemble beaucoup au Triple Triad des amoureux de Final Fantasy VIII et IX. Chaque joueur possède son terrain de jeu en 3×3 et doit placer des cartes sur son tapis, au tour par tour. Chaque carte possède de petites flèches indiquant dans quelles directions elles peuvent s’emboîter. Il faut alors tenter de réaliser un « chemin de cartes » logique qui, au bout de trois, valide les effets et blesse ou gène votre ennemi.
Les effets sont nombreux : on peut toucher l’ennemi et tenter de le battre en lui enlevant tous ses points de vie, mais certaines cartes permettront aussi d’en bloquer ou d’en tourner certaines. D’autres ont même de gros effets positifs ou des flèches pratiques pour votre terrain de jeu, mais se retournent contre vous. La stratégie est de mise, surtout que les flèches vont dans huit directions ce qui laisse un certain champ de liberté et de hasard particulièrement peu prévisible. Autre moyen de battre son ennemi : voir son tableau submergé de cartes, sans aucune place libre. Attention : cela vaut aussi pour vous.
C’est pour cela qu‘il faut bien préparer son deck est tenter d’avoir un maximum de flèches qui vont dans tous les sens avant de partir à l’aventure. D’un minimum de 25 cartes, le deck ne peut en contenir que 40 et certaines cartes ne peuvent pas être sélectionnées plusieurs fois. Néanmoins, il est possible de créer six decks différents pour en choisir un en fonction de la situation et de l’adversaire.

no images were found

Qu’il est mignon ce petit jeu de carte !

Très jouable et facile d’accès, Card City Nights est aussi particulièrement amusant. Il nous fait nous déplacer de tableau en tableau sur une carte de la ville assez vaste et promettant plus de cinq heures de jeu intensif. Les références aux autres jeux de Ludosity sont nombreuses et si on retrouve évidemment les cartes et les personnages de Ittle Dew, il y a aussi d’autres titres mis en avant (comme le très sympathique et gratuit Hyper Princess Pitch). Surtout, les dialogues sont amusants et les situations menant aux duels de cartes (se déroulant rapidement sur plusieurs manches) restent assez variées pour qu’on ne s’ennuie jamais.
Card City Nights n’est pas un grand jeu, mais il a tout du titre qui vous fera passer des heures devant votre écran sans que vous ne vous en rendiez compte. Il est mignon, réussi, marrant, prenant et coute moins de 5 €. À ce tarif là, il est surtout une belle aubaine pour les plus jeunes qui voudraient se mettre aux jeux de cartes tranquillement. On lui reprochera seulement deux choses, cependant très importantes : il ne comporte aucun mode multijoueur (quel dommage !) et n’a pas de traduction française. Au-delà de ça, c’est un bon petit jeu à recommander et à offrir.

Laisser un commentaire