Adventure Time : Hey Ice King! Why'd you Steal our Garbage!

Créé en 2010 par Pendleton Ward, Adventure Time est une série animée américaine complètement loufoque. Elle nous raconte les aventures de Finn, un garçon, accompagné de son chien magique qui parle, Jake. Ensemble ils parcourent leurs univers aux milles et une curiosités, avec beaucoup de références à la culture populaire et un humour irrévérencieux clairement pas destiné uniquement aux enfants.

Le roi des glaces et les poubelles…

Finn et Jake se réveille un matin et découvrent que leurs ordures ont disparus. Ce serait le roi des glaces le coupable et c’est pour cette bonne raison que nos deux héros partent à l’aventure ! Ça n’a aucun sens ? Les fans de la série savent depuis longtemps que rien n’a vraiment de sens dans Adventure Time. Tout est bon pour l’aventure a base de grand méchant et de princesses à délivrer.
Vous voilà dans un Castlevania/Metroid du plus bel effet. Entièrement dessiné en 2D avec des animations de qualité, le jeu fait honneur au travail régulièrement exemplaire (techniquement parlant tout du moins) de Way Forward, déjà responsables de Double Dragon Neon, DuckTales Remastered ou encore du dernier Blood Rayne. Mais depuis quelque temps, les développeurs ont repris du poil de la bête et se sont décidés à améliorer le contenu de leur jeu, les rendant beaux ET intéressants. Adventure Time ne déroge pas à cette nouvelle règle.
On vous le précise beau, c’est une certitude et même avec son effet relief de qualité. Les animations sont fluides, Jake et Finn sont très bien dessinés et l’univers entier d’Adventure Time est reproduit avec fidélité dans ce jeu. Mais ce que l’on attendait pas aussi réussie, c’est l’épopée proposée. Sur une plutôt grande carte du monde, vous parcourrez des lieux remplis d’habitants et très connus de la série, mais aussi des chemins jonchés d’ennemis et des cavernes aux trésors et aux boss infernaux, tout comme dans un bon vieux jeu rétro du genre. Et cela fonctionne très bien !

Un “Metroidvania” Adventure Time

La progression se fait à base de nombreux dialogues avec les différents protagonistes rencontrés (malheureusement non-traduits en français, ce qui est furieusement dommage). De nombreux protagonistes ont perdus un objet spécifique qu’il va vous falloir retrouver en fouillant des zones d’ennemis. Vous vous battez à l’épée mais rapidement, vous découvrez de nouvelles compétences vous permettant d’affronter de façon plus stratégiques vos opposants. Du côté de Jake, le chien magique, il vous servira surtout à contrer les pièges (en créant un bouclier repoussant les flèches ennemies ou vous permettant de braver les tempêtes vous empêchant d’avancer) mais aussi et surtout à évoluer sur la carte en se transformant en pont de fortune ou en bateau.
L’utilisation de l’univers du dessin-animé est sincèrement réussie. Tout y est : la folie, les dialogues décalés, les situations rocambolesques, les nombreux personnages hauts en couleur et très connus des fans et pourtant… Cela n’empêche en rien un nouveau venu, quelqu’un qui ne connaît pas l’univers, de s’y intéresser. Nul doute par contre qu’il sera plongé dans un monde qu’il voudra vite retrouver en épisodes ensuite. Attention, cela rend accro !
Alors certes, Adventure Time sur Nintendo 3DS est un peu court (moins d’une demi dizaine d’heures, même si on peut noter la présence d’un mode New Game +) mais cela reste très honorable pour un jeu axé vers un public de fans qui ont plus souvent l’habitude qu’on se moque d’eux. Ici, ils sont respectés et on leur propose une aventure de réelle qualité avec plusieurs références à des jeux vidéos connus. Il y a plein de petites choses qui dynamisent l’aventure, comme des rencontres sur la carte qui vous forcent à combattre en arène pour ouvrir un coffre. Aussi, le jeu est généreux en bonus de vie ce qui le rend assez simple (on peut stocker une bonne trentaine d’objets dans l’inventaire) sans parler de la progression rapide ou chaque nouveau donjon nous débloque une nouvelle compétence.

Une très bonne surprise

Clairement, cette adaptation d’Adventure Time se positionne dans le top 10 des adaptations de dessin-animé réussies, bien plus que l’autre jeu sorti sur nos PC et consoles de salon et qui a beaucoup plus de mal à convaincre. On lui reprochera d’être en anglais et c’est vrai, c’est complètement stupide de la part de l’éditeur de ne pas avoir fait l’effort de le traduire, mais tant pis. Ceux qui connaissent l’anglais s’en donneront à cœur joie, les autres passeront les dialogues et souffriront un peu plus pour trouver à qui parler au bon moment, mais cela ne fera que rallonger la durée de vie finalement (on se réconforte comme on peu).
Adventure Time est donc une très bonne surprise, graphiquement et musicalement au top, à l’effet relief donnant vraiment une belle impression visuelle et à l’aventure amusante, pas aussi répétitive qu’on peut le penser grâce aux nombreuses compétences à débloquer. C’est un très bon moment interactif à passer avec Finn et Jake et honnêtement, on n’en attendait pas temps. Encore une fois, merci Way Forward !

Laisser un commentaire