Anomaly Defenders

Après deux Anomaly au scénario prononcé et un Anomaly Korea faisant office de pendant sur tablettes des jeux originaux (finalement aussi sorti sur PC), la série des Anomaly termine (vraiment ?) sa marche avec un dernier épisode. Son originalité ? Supprimer toute originalité, justement.

no images were found

Tower Defense à l’endroit

Anomaly 1 & 2 nous racontaient la série d’évènements menant à une guerre entre humains et envahisseurs. On y jouait les humains, les vagues de soldats qui pouvaient affronter les tourelles extraterrestres. C’était un Tower Defenser inversé et ce fut des plus réussi : magnifique, scénaristiquement intéressant, long, chaque Anomaly proposait son lot de moments épiques et d’originalités. Pour cet Anomaly Defenders, l’idée est simple : revenir aux bases, jouer les extraterrestres et évidement, supprimer tout intérêt de nouveauté au jeu final.
C’est pourquoi cet Anomaly Defenders n’a aucune particularité et fait dans le pur Tower Defense de base. A partir d’une trentaine de missions sans aucun lien scénaristique (ou si peu) et en tous les cas sans cinématiques ni doublage audio, vous enchaînerez les destructions de vagues ennemis humaines à partir de vos tourelles aliens finement placées. Alors oui : c’est visuellement très sympathique, à l’image de la série. Mais c’est complètement inintéressant.

no images were found

Des plus quelconques…

Quelle mouche a piqué les développeurs pour proposer un produit aussi peu original et intéressant ? A chaque missions terminée, vous obtenez des points d’upgrade vous permettent de débloquer des technologies améliorant vous tourelles et leurs pouvoirs. Sur le terrain vous avez deux types de ressources : l’argent (permettant la construction) et énergie (activant les pouvoirs). Ces deux ressources apparaissant à la destruction d’un ennemi. Il est aussi possible de placer un extracteur de ressources à certains endroits stratégiques. Que du quelconque, que du déjà-vu.
Alors non, évidemment, on ne vous conseille pas de vous attarder sur ce jeu. il sera vite oublié. C’est dommage car comme d’habitude avec 11bit Studios, il y a une bonne réalisation technique, mais le jeu est sans-âme, c’est l’anti Anomaly, celui qu’il ne fallait pas faire. Une grande déception qui ne tient même pas la route en terme de durée de vie…

Laisser un commentaire