Choice Chamber

Ce n’est un secret pour personne, le streaming s’est énormément développé ces dernières années. Lorsque j’ai entendu parler de Choice Chamber, jeu créé par Studio Bean mettant l’accent sur la relation entre streamer et viewers, j’ai eu hâte de le voir en action.

Pogo jump

Choice Chamber est un jeu de plate-forme très simple. Vous dirigez un personnage et devez éliminer tous les ennemis de chaque salle pour accéder à la suivante. Pour cela, deux boutons sont suffisants, le premier pour sauter, le second pour attaquer.

Là où se situe l’originalité du jeu est que fréquemment, une proposition est faite aux viewers (souhaitez vous que les salles soient plus grandes ou plus petites, souhaitez-vous que le personnage utilise une épée ou un marteau…). Il leur suffit alors d’écrire un mot clé dans le chat du stream pour que leur vote soit pris en compte, la majorité gagne. Très simple à configurer (le streamer a juste à entrer le nom de sa chaîne dans un menu du jeu au démarrage), la formule fonctionne parfaitement.

Evidemment, l’intérêt réside dans le fait qu’il est possible d’aider ou de mettre des bâtons dans les roues du streamer en fonction des choix pris. Par exemple, si les viewers sont sympathiques, ils pourront décider d’offrir un double saut au personnage. Au contraire, s’ils sont taquins, ils pourront voter pour le pogo jump et le personnage effectuera alors le célèbre saut de l’Oncle Picsou non-stop. Je vous laisse imaginer l’horreur lorsque vous devez esquiver précipices et tirs ennemis comme ça !

Dans le même ordre d’idée un capitaine est choisi aléatoirement parmi les viewers à intervalles réguliers. Cette personne a alors le pouvoir de faire apparaître des cadeaux contenant des cœurs pour soigner le personnage ou au contraire des monstres et bombes pour essayer de le tuer.

Plus complet qu’il n’y paraît

A première vue, avec ses graphismes ultra simplistes (pour ne pas dire moches et bâclés notamment pour les plates-formes glues), Choice Chamber ne paie pas de mine et ressemble plus au résultat d’une game jam qu’à un jeu peaufiné durant de longs mois.

Pourtant, son contenu s’avère assez riche. 100 niveaux sont à traverser (avec 5 boss à éliminer) et surtout, de nouvelles choses se débloqueront au fur et à mesure que vous avancerez dans le jeu : des armes, des personnages, la possibilité d’utiliser un raccourci pour commencer plus loin dans le jeu, etc.

Tuer les ennemis apporte également quelques pièces d’or que vous pourrez dépenser dans les magasins que vous croiserez sur votre route pour augmenter votre capital santé ou acquérir des cœurs particuliers (l’enflammé pour absorber un dégât de feu, le piquant pour les pics…).

Si vos viewers sont gentils, ils pourront également spammer le mot « gizmo » à certains moments pour vous offrir un compagnon. Vous pourrez ainsi obtenir un petit canon flottant à vos côtés, un collecteur de bonus automatique ou encore une plate-forme mobile bouchant automatiquement les précipices des niveaux.

Autre chose sympathique, le jeu comporte beaucoup de secrets. Sans trop en révéler, il y a par exemple la possibilité d’inverser les chiffres d’une salle pour arriver dans la 82ème salle à la place de la 28ème ou de découvrir des zones « où le joueur n’est pas censé aller » mais qui sont évidemment là pour ça.

Une dernière partie ?

Malheureusement, même si on découvre fréquemment de nouvelles petites choses, la base reste extrêmement répétitive. Le nombre d’ennemis différents par zone est vraiment faible, les environnements fluos varient peu et les propositions faites aux viewers bouclent assez vite. Même chose pour les salles spéciales qui sont une excellente idée. Elles impliquent réellement les viewers en leur demandant de construire un pont au-dessus de la lave ou de faire disparaître des obstacles colorés, mais il y en a finalement peu.

Autre problème, certains choix aboutissent à une mort obligatoire. Je ne suis pas contre le troll, Choice Chamber joue en partie sur ça, mais j’ai eu le cas d’une salle où je devais sortir par le bas (une fois que les viewers avaient fini d’exploser les caisses en lançant des bombes) mais ayant le saut pogo je ne pouvais tout simplement pas. Mon personnage remontait automatiquement sur la plate-forme située devant la porte de sortie.

Mais bon, ne boudons pas notre plaisir, Choice Chamber permet de passer un bon moment avec ses viewers et je pense qu’il est parfait pour les streamers souhaitant faire des soirées spéciales (anniversaire, x followers…). Une session d’une heure ou deux assure une grande tranche de rigolade. A noter qu’il existe également un mode deux joueurs en coopération (local et en ligne) pour renforcer l’effet bonne humeur qui se dégage en y jouant.

Au final, le jeu remplit son objectif et j’espère qu’il ouvrira la porte à de nombreux autres titres se basant sur l’échange viewers / streamer.

Avis des viewers : j’ai discuté avec pas mal de monde après le live pour avoir leurs retours car Choice Chamber s’adresse autant à la personne qui joue qu’à celles qui regardent. L’avis général est très positif. Tous les viewers ont passé une excellente soirée et sont rapidement tombés dans l’ambiance “vite aidons / trollons le streamer”, créant ainsi deux camps qui se titillaient dans un état d’esprit bon enfant. Par contre, comme je l’ai marqué dans le test, il ne faut pas faire une session de plus d’une heure ou deux pour éviter que la lassitude ne s’installe. L’expérience est donc également positive de leur côté.

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Une pensée sur “Choice Chamber

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.