Shooting Stars !

C’est lors d’un rendez-vous à la Gamescom que j’ai pu mettre les mains pour la première fois sur Shooting Stars!. Derrière ce nom fort bucolique se cache en vérité un shoot them up vertical bourré d’un humour à ne pas mettre entre toutes les mains. Disponible sur iOS et Android pour un peu moins de 3 euros, il vaut déjà ses deniers rien que pour son arme principale en forme de chat. Oui, un un chat.

Shoot them up comme un troll de l’internet

C’est un peu le sentiment que l’on a avec Shooting Stars. On incarne un barbu à lunettes monté sur un Overboard et utilisant un chat blanc crachant de la boulette made in shoot them up. Je ne l’invente pas. En face de lui, des hordes de cheerleaders, d’hommes en costumes noirs, de mecs torse nu portant un masque de tête de cheval et tout une ribambelle de hipsters, drones et autres étrangetés vont se dresser pour lui cracher de la boulette en retour.

Shooting Stars! est donc un shoot mais à la roguelike. On joue, on meurt et on recommence. La finalité ? S’amuser comme un sagouin et essayer de taper dans les meilleurs scores mondiaux. Au passage, à chaque partie, on ramasse un tas de bonus passifs sous forme de nourriture très peu diététique (donut, frites, burger, etc), et d’autres pouvoirs actifs et dévastateurs comme un smiley géant ou un rayon arc-en-ciel.

C’est une véritable parodie de la pop culture et d’internet que voilà. Passé quelques niveaux, un boss vous attendra à intervalle régulier portant les doux noms de Justin Belieber, The Block ou encore Lady Gogo, et tout un tas d’autres célébrités du web et au-delà. Tout le long, Shooting Stars ! prend son affaire à la rigolade et il aurait tort de s’en priver. D’autant plus que graphiquement, sous ce pixel art aux multiples références se cache un véritable feu d’artifice de couleurs.

Touch em up like a boss

La principale difficulté à laquelle je fais souvent face aux shoot em up sur mobiles, et j’ai envie de dire avec la plupart des jeux d’action sur ce support, c’est la piètre maniabilité que pourvoit un écran tactile. Il est en effet parfois difficile d’apprécier certains mouvements sans le retour physique d’un vrai bouton ou d’une croix de direction. Telle est la malédiction du tactile.

Heureusement, il arrive que certains jeux aient été parfaitement pensés pour ce format en faisant usage du mieux possible des outils à leur disposition. C’est le cas de Shooting Stars !. Je ne saurai trop que vous conseiller dans un premier temps de ne vous y essayer que sur une tablette à minima. Sur un smartphone de taille standard, la lisibilité de l’action en pâtirait.

Pour vous donner une idée des sensations en jeu, imaginez un Galaga ré-imaginé. Le principe est fondamentalement le même avec la forme d’un délire sarcastique sous lsd et le fond des mécaniques d’un roguelike. Tout se passe sur un seul écran fixe sans aucun scrolling avec les ennemis qui vont apparaître au fur et à mesure. Ils ont chacun des patterns très différentes les unes des autres qui vous obligeront à faire preuve d’adaptation et de réflexes.

La grosse différence avec Galaga, c’est que vous n’êtes pas limité à un déplacement à l’horizontal sur une seule ligne, mais pouvez vous déplacer sur la totalité de l’écran à votre guise. Il n’en a pas l’air, mais derrière son apparente simplicité se cache un titre autant addictif que coloré voire festif. J’ai envie de dire qu’excepté les gros doigts posés sur l’écran qui peuvent nuire à la bonne lecture de l’action, pour un shoot mobile, il fait bien les choses. Les ennemis ne sont n’y trop rapides ni trop lents. On sent là qu’il s’agit d’un jeu correctement équilibré pour être amusant sur un support pas toujours évident pour ce genre-là, et donnant tout à la fois l’occasion de s’amuser grâce à une difficulté bien dosée.

Conclusion

Pour les plus exigeants, un deuxième mode vous apportera un challenge quotidien pour mesurer votre score à celui d’autres joueurs. Il est en tout cas intéressant de voir un développeur s’être posé les bonnes questions sur son jeu par rapport à son support. Je prends personnellement peu de plaisir avec les shoots et autres jeux d’action sur tablette et consort. Alors quand il y en a un qui fonctionne, il est important de le souligner et de le recommander.

Shooting Stars ! est disponible sur iOS et Android pour un peu moins de 3 euros. En se limitant à un écran sans scrolling et en réduisant les contrôles de déplacement et de tir à un simple touché du doigt (deux coups rapides sur l’écran pour lancer le pouvoir spécial), Blood Irony a réussi à rendre son shoot em up roguelike parfaitement jouable sur tablette tout en étant amusant et à la fois attrayant.

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

Vasquaal

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.