L’équipe du film et du jeu “Friday the 13th”

On a eu le droit à trois questions seulement, cela nous embétait un peu de ne pas faire plus long mais… Ce n’est pas souvent que l’on peut poser une question à Sean S. Cunningham, le réalisateur du premier Vendredi 13 ! S’en suit aussi le compositeur du film Harry Manfredini et deux des développeurs de ce jeu “Vendredi 13” dont le Kickstarter se termine… Ce vendredi, évidemment. 

photo-originalC’est un énorme défi de créer un jeu, financé par les fans, basé sur une franchise. Quels sont les aspects du jeu que vous voulez mettre en avant pour convaincre que celui-ci vaudra le coup d’oeil ?

Wes Keltner – @weskeltner – Co-createur du jeu Friday the 13th et fondateur de Gun Media : Vous avez raison c’est un gros défi, mais heureusement nous avons une très bonne équipe de développement et de design. En plus, nous avons Tom Savini (maquilleur), Kane Hodder (l’acteur jouant Jason dans 4 films de la saga), Harry Manfredini (le compositeur de la saga) et bien sûr Sean Cunningham (le réalisateur du premier film) qui nous aident. Avec cette équipe solide aux commandes, nous sommes sûrs de pouvoir délivrer une expérience excitante, angoissante et gratifiante.

Ce qui vient toujours à l’esprit, pour moi, c’est quand je repense au visionnage de films d’horreur avec des amis. Quand le film se termine et que les lumières s’allument, quelqu’un dans le groupe pose toujours la même question, « Qu’est-ce que vous feriez dans une situation pareille ? ». C’est ce que j’aime dans ce jeu. Il n’est plus question de se demander « et si ? » et d’établir des théories. Les fans peuvent revivre des moments des films. Ils sont propulsés dans le monde de Jason Voorhees. Qui ne veut pas être pourchassé à Crystal Lake ? Ou encore mieux, qui ne veut pas prendre une machette et devenir le prédateur ultime, Jason Voorhees ?

Kedhrin Gonzalez @kedhrin – Creative Director du jeu Friday the 13th : Je pense que ce qui met le plus en valeur le jeu est le fait de parier sur le partage d’expérience entre les joueurs. Ce jeu c’est, tout simplement, « s’amuser » avec un jeu d’horreur. Quand vous allez voir un film d’horreur au cinéma, vous vous attendez à des sursauts, des frayeurs et à repartir en parlant avec vos amis de ce que vous venez de vivre. C’est le premier moteur social derrière ce genre.

Nous visons cet aspect, ce n’est pas un jeu où vous passez votre temps à regarder les tableaux des scores. C’est un jeu pour s’amuser, explorer, survivre et tuer. Je pense que rien que cela est la première chose qui nous fait sortir du lot face à tous les jeux qui ont été fait dans ce domaine. Cela fonctionne déjà avec notre prototype et nous sommes convaincus que les fans vont s’éclater.

1d5ab212d7222cd1959173373b05196a_original35 ans après Friday the 13th, les gens veulent même revoir Jason en jeu-vidéo. Comment vivez-vous cet honneur et vous y attendiez-vous à l’époque ?

Sean Cunningham – Réalisateur de “Friday the 13th”, le premier film de la saga : Quand nous avons décidé de faire le premier Vendredi 13, nous n’avions aucune idée que cela deviendrait un succès. C’est un honneur de faire partie de ça. Mais il y a tellement de mains qui ont touché à cette franchise… Elle a pris forme sous beaucoup de réalisateurs, d’acteurs, cascadeurs et de maîtres des effets spéciaux.

Je suis également honoré de ramener Harry, Kane et Tom, ils sont tout aussi important pour la franchise que n’importe qui d’autre.

Qu’est-ce qui fait la particularité de la bande-son d’un film comme Friday the 13th et pensez-vous que ce soit différent à élaborer dans un jeu vidéo ?

Harry Manfredini – Compositeur de la bande-son du film original : Ce qui fait l’originalité de la soundtrack de Vendredi 13 est le minimum de matériel sonore utilisé pour sa création. Presque chaque note peut être retracée en une sonorité singulière. Cela a ajouté une continuité focalisée à la musique qui lui donne un style “laser”. En quelque sorte, la musique devient un personnage du film.

En créant la musique du jeu, j’utilise encore la même sonorité et le matériel qu’à l’époque. Cela reste similaire, mais pas à l’identique. Vous pouvez presque appeler cela une émulation de mon propre travail.

Le Kickstarter du jeu est une réussite : le palier des 700,000 $ a été atteint. Ce sera, pour l’instant, un jeu multijoueur ou chaque joueur aura un rôle de Slasher Movie évident. Et bien sur, l’un d’entre-eux sera Jason, le tueur. On nous proposera donc du 1 Vs 7, à la troisième personne. Pour l’instant, un seul large niveau est annoncé : Summer Camp, du nom du jeu original (avant l’obtention de la franchise Vendredi 13) auparavant nommé Slasher Vol. 1: Summer Camp. On peut donc s’attendre à plusieurs autres “volumes” pour autant de thématiques différentes…

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.