Disney Infinity 3.0 : Rise Against the Empire

Alors que le pack de base du « Jeu/Jouet » Disney Infinity 3.0 proposait une campagne Histoire dédiée à la série Clone Wars, un autre pack nous propose de revivre l’épopée originale, celle de Luke, Leia, Han Solo, Chewbacca et les autres… Mais que vaut ce pack, plus précisément ?

* Comme d’habitude, les screenshots officiels ci-dessous sont totalement montés par l’éditeur et ne sont pas du tout représentatifs du produit final.

DI3_RiseAgainst (2)D’un développeur à l’autre

Si Twilight of the Republic, la campagne de base « offerte » avec le pack de démarrage, était dédiée à Clone Wars et développée par Ninja Theory, ce nouveau pack supplémentaire est lui développé par Studio Gobo. Si vous ne connaissez pas ce studio de développement, sachez que c’est ceux ayant réalisé le seul bon pack d’aventure de Disney Infinity 1.0 dédié à la franchise Pirate des Caraïbes. On pouvait donc s’attendre à de la qualité et dès le lancement, il faut l’avouer, on est facilement conquis.

En effet, le jeu accélère grossièrement les cinématiques (Han Solo et Luke se connaissent bien avant Mos Espa) pour rapidement donner de quoi jouer au joueur. On débarque sur Tatooine, avec plusieurs petites missions à effectuer. Certaines sortent de l’ordinaire : il faut par exemple trouver des objets rares (et bien cachés) pour Jabba le Hutt. On retrouve le Sarlaac, les Jawas, le Char des Sables, des SandTroopers à exploser au sabre laser avec Luke ou au blaster avec Leïa (les deux personnages inclus dans ce pack) et évidemment, des jetons sont à trouver dans les niveaux pour pouvoir débloquer les autres figurines et jouer avec le personnage correspondant. Au fond le gameplay ne change absolument pas et les combats au sabre laser sont toujours amusants et proposent des combos intéressants (merci Ninja Theory).

Rise Against the Empire montre néanmoins rapidement qu’il veut davantage proposer des phases en véhicules. Ainsi vous ferez quelques courses, mais pas seulement : du tir dans le canyon du mendiant avec votre vieux pote Biggs, du Bantha à chevaucher pour exploser certaines portes… Les mécaniques fonctionnent et rapidement, on se retrouve sur Hoth. Même chose : c’est bien conçu, le level-design est intéressant, les missions sont amusantes et on a même le droit de découvrir un principe de construction de bâtiments qui permet de modifier des robots de façon amusante. Les plus jeunes apprécieront. On retrouve la bataille de Hoth à une échelle plus petite mais pas moins trépidante, avec de l’AT-AT à désosser au blaster ou au Snowswpeeder, à moins que vous en preniez le contrôle pour exploser les autres machines de guerre de l’Empire ?

DI3_RiseAgainst (1)Un développement précipité ?

Alors qu’on pense que Rise Against the Empire est étonnamment un bon petit pack Aventure amusant, bien pensé, pas incroyable de qualité mais faisant bien le travail, on accède à la troisième partie du jeu : Endor. Et là, c’est le drame, tout est raté : le level-design est horrible, les missions sont gâchées par un manque de finition évident, les véhicules font n’importe quoi (le speeder est une horreur à conduire) et la difficulté atteint des pics incompréhensibles par moments. Pire encore : les missions sont peu nombreuses et vite expédiées par un Lando Calrissian d’ailleurs très mal doublé en Français.

Ajoutez à cela ces phases toujours aussi nulles dans l’espace, malgré du combat de Destroyer (ou on retrouve quelques idées, comme celles de détruire les boucliers, puis le générateur avant d’en finir avec les réacteurs… Exactement comme on le faisait dans les jeux X-Wing il y a plus de quinze ans) et vous avez un Pack Aventure particulièrement inégal. De très bonnes choses en côtoient d’autre très mauvaises. A vous de voir quelle est votre priorité… Tout en sachant que la durée de vie n’excède pas les cinq heures.

 

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.