Pang Adventures

Sorti en arcade en 1989, le premier Pang proposait un concept assez simple, lutter contre une invasion de bulles colorées. Le personnage pouvait se déplacer horizontalement et tirer verticalement, chaque coup au but divisant les bulles en deux de taille plus petite jusqu’à ce qu’elles explosent définitivement. Quasi 30 ans plus tard, la série est de retour avec pas mal de nouveautés.

20160420225143_1

L’invasion des bulles colorées

C’est la catastrophe, des bulles colorées tombent du ciel et attaquent la Terre entière. Les frères Pang sont appelés à la rescousse pour lutter contre cette nouvelle invasion. Au cours d’une centaine de niveaux répartis en six environnements différents, vous allez une fois de plus éliminer les bulles en leur tirant dessus. Plus la bulle est petite et plus son rebond l’est également et plus il est donc difficile de passer en-dessous.

Les commandes sont toujours aussi simples, avec le stick pour se déplacer à gauche ou à droite, un bouton pour tirer vers le haut et dans quelques stages la possibilité d’emprunter des échelles. Le moindre contact avec un ballon est mortel et vous devrez également vider chaque niveau sous un temps imparti.

Tous les 15 stages, un boss viendra vous défier. Si l’idée est bonne, on peut toutefois regretter qu’ils soient tous aussi similaires. Une fois que vous aurez battu le premier, les autres seront une simple formalité.

Les frères Pang ont mis ces dernières années à contribution pour améliorer leur armement. Au classique grappin et double-grappin s’ajoutent maintenant le lance-flammes, le colt, les shurikens, etc. Vous pourrez également récupérer différents bonus temporaires comme le sablier pour figer le temps ou le bouclier permettant d’encaisser un coup sans mourir. Tout cela se débloquera au fil de votre progression. Certains animaux présents dans les niveaux pourront vous aider, comme les crabes éclatant les bulles leur tombant dessus.

Pour ne pas rendre l’expérience trop facile, les aliens en ont également profité pour mieux préparer leur invasion : ballons qui envoient de l’électricité le long du fil du grappin lorsqu’ils sont touchés, qui explosent au bout de 9s, qui relâchent un nuage opaque masquant une bonne partie de l’aire de jeu, etc.

20160420232320_1

Durée de vie et modes de jeu

Les 100 stages du mode principal (mode tour) vous occuperont, suivant votre niveau de jeu, de 2 à 4h. Certains niveaux sont d’ailleurs à la limite du puzzle-game et vous devrez les refaire plusieurs fois pour comprendre à quel moment ramasser les armes et bonus pour gérer au mieux l’extermination de toutes les bulles avant la fin du timer.

Deux autres modes de jeu seront également disponibles : le score attack d’une part, où, comme en arcade, vous n’aurez le droit qu’à un seul crédit (trois vies) pour tenter de boucler le jeu et le mode panic d’autre part où vous devrez essayer de marquer le maximum de points durant 99 niveaux de plus en plus difficiles.

Si vous n’aimez pas jouer en solo, aucun souci, tous ces modes sont disponibles en coopération locale et en ligne. Très simple d’accès, vous pourrez rapidement envoyer une invitation à un ami ou rejoindre une partie lancée par un inconnu. Si le scoring vous intéresse, des leaderboards (solo et multi) sont présents pour ces deux modes.

20160421001515_1

Une bonne remise au goût du jour

Les Français de DotEmu / Pastagames proposent avec Pang Adventures une bonne refonte de la licence. Le concept de base a été conservé mais ils ont profité de ce nouvel opus pour ajouter de nombreuses choses (armes, types d’ennemis, bonus, boss…) pour donner un gros coup de jeune et proposer un jeu plus adapté aux attentes actuelles.

Graphiquement, Pang Adventures est réussi, même si l’ensemble manque un peu de finesse et d’animation, surtout au niveau des décors.

Les amateurs de scoring pourront s’éclater sur les différents modes et le challenge sera relevé car pour maximiser ses points, il faudra impérativement enchaîner les toutes petites bulles, ou, dit autrement, il faudra diviser les grosses (inondant ainsi l’écran de petites) et tout vider ensuite. Sachant que plus la bulle est petite et moins son rebond est haut, je vous laisse imaginer l’enfer pour tout esquiver.

Que vous découvriez la licence Pang avec cet opus ou que vous soyez déjà un fan ayant éclaté des milliers de bulles, ce Pang Adventures devrait vous satisfaire en proposant de nombreux niveaux, des armes variées, plusieurs modes de jeu en solo ou multi local/en ligne et surtout un gameplay très simple mais diaboliquement addictif.

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Bestio

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

Une pensée sur “Pang Adventures

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.