Kirby : Planet Robobot

Kirby : Planet Robobot

On ne joue jamais à un Kirby pour sa difficulté, pour son défi, pour sa profondeur scénaristique… L’intérêt des jeux Kirby réside dans ce talent que possède HAL Laboratory pour proposer un jeu fun au rythme sans cesse renouvelé. Kirby : Planet Robobot fait encore mieux que ses précédents : il possède quelques originalités loin d’être quelconques.

4294788Un Kirby pas si classique

Kirby va devoir sauver plusieurs mondes de l’attaque de l’entreprise Haltmann, bien décidée à envahir toutes les planètes de la galaxie histoire de se faire toujours plus de profit. Cela ne vous rappelle personne ? Bien trop de monde, en effet. Reste que Kirby n’est pas une petite boule rose comme les autres et que plutôt que d’avaler tout ce qui bouge et ressemble à un robot de la vilaine compagnie, il va plutôt « emprunter » quelques méchas pour leur foncer dans le tas à coup de gros points mécaniques.

On retrouve le gameplay d’un Kirby classique : vous avancez dans un niveau de plateforme classique et devez avaler des ennemis pour capturer leurs pouvoirs. Kirby se transforme alors, il est ainsi plus facile d’en reconnaître les capacités. Chaque attaque offre aux joueur ses qualités et ses défauts, ses points forts et sers points faibles. Si cracher du feu est utile, il est impossible de le faire en se déplaçant. Lancer des bombes fait beaucoup de dégâts, mais il faut faire avec l’absence de précision. Rapidement, on apprend à se servir de ces techniques avec malice et comme d’habitude avec Kirby, le jeu n’est pas bien difficile. A noter qu’il est aussi possible de placer un Amiibo sur la capteur de la console (pour les possesseurs de 3DS modernes) afin d’en débloquer le pouvoir lié. Certains sont très amusants et permettent à Kirby de revêtir des costumes de Roi Dadidou ou Metaknight, entre autres amusants clins d’œil.

Chaque niveau propose ses moments d’originalités. On peut surtout mettre en avant l’aspect relief du jeu et ses niveaux en plusieurs plans de profondeur. Ainsi, les développeurs proposeront rapidement de passer d’un plan à l’autre, de l’avant vers l’arrière du niveau, pour débloquer des passages et trouver des objets rares, des cubes, à collecter pour débloquer des niveaux bonus entre autres joyeusetés. Ce principe de second plan fait la force du level-design, d’un coup plus inventif que prévu.

4294792Domo Arigato Kirby Roboto

Ce qui fait tout de même l’originalité principale de Planet Robobot, comme son nom l’indique, c’est la possibilité de monter un Mecha, de frapper de l’ennemi et se frayer un passage à travers quelques blocs solides du niveau. Le Mecha n’apparaît qu’à certains passages précis des niveaux mais à chaque fois, c’est un bonheur de le contrôler et de tout détruire. On fonce, on frappe, on explose tout sur son passage et la petite aventure tranquille et mignonne devient rapidement plus amusante encore. Une vraie réussite, contre toute-attente.

Nintendo est coutumier du fait : on prend une franchise connue, on lui pose un gameplay original et « emballez c’est pesé ! ». Ici, le robot ne fait pas gadget et fait partie intégrante du level design. Pour les gadgets on parlera plutôt de certaines phases intéressantes mais anecdotiques ou l’on contrôle par exemple un robot au second plan tout en avançant avec lui au premier plan du niveau. On a aussi le droit à des transformations de Kirby en avion, donnant au jeu un air de shoot’em up pour enfants amusant, mais tout de même trop simple pour être passionnant. La même chose apparaître en véhicule de ville, ou le rythme du jeu sera légèrement plus vif et la difficulté, plus relevée. Sans pour autant être un réel défi, ce passage en voiture renouvelle habilement quelques moments de level-design qui auraient pu, sans lui, sembler répétitifs.

D’accord, Kirby se met à parler et c’est une hérésie, les puristes n’apprécieront pas franchement cette nouveauté. Mais au-delà de cela, Kirby : Planet Robobot est un très bon jeu de plateforme à la durée de vie excellente (boostée par un New Game + avec Metaknight et quelques mini-jeux). Si vous vous mettez à collectionner les autocollants pour votre robot (sortes de tatouages pour gros balèzes) et tous les cubes cachés du jeu, vous ne quitterez plus Kirby pendant un bon moment. C’est un excellent titre, d’une grande facilité mais aussi complètement réussi en termes de fun et de créativité.

Laisser un commentaire