Atelier Sophie : The Alchemist of the Mysterious Book

Atelier Sophie : The Alchemist of the Mysterious Book

Nouvel Atelier, nouvelle épopée ? On aimerait tellement ! Mais depuis quelques temps, la série des Atelier fait du surplace, voir régresse. Avec ce nouveau jeu sur PlayStation 4, on pouvait s’attendre à de la nouveauté…


Sophie, t’es liée

Dans la ville de Kirhen Bell, rien à voir avec l’actrice américaine de Veronica Mars, une jeune fille nommée Sophie Neuenmuller tient une boutique d’Alchimie. Sa grand-mère lui offre alors un livre magique qui, s’il est bien rempli et complété de recettes, pourra se matérialiser en humain et apprendre de grandes choses à son possesseur. Voila le début de cette histoire qui pour une fois, ne vois pas mourir la mère-grand et surtout, propose un twist scénaristique simple mais qui a le mérite d’être original.

Le reste du jeu, par contre, est sensiblement identique aux autres opus de la série, en plus simplifié à tous les abords. Il est toujours question de parcourir une carte du monde constituée de petites zones ou trouver des ingrédients pour l’alchimie et ou combattre des monstres. Il va falloir farmer méchamment pour grimper de niveau en niveau et accéder ensuite à des contrées plus lointaines, plus riches en ingrédients originaux.

Avec les ingrédients, comme d’habitude, on crée de nouvelles choses. Du pain, du papier, des bombes, des potions de soin, de l’or, que sais-je encore. Tout peut être utilisé sur le terrain (contre les ennemis mais aussi en soin, ou en amélioration de statistiques), mais peut aussi servir de plus forts ingrédients pour d’autres objets plus puissants encore. Plus on crée d’objets, plus on augmente notre niveau d’alchimie (différent du niveau des combats) et plus le livre évolue. En parallèle, évidemment, un certain nombre de PNJ rejoindront l’équipe de combat ou vous proposeront de vous vendre des objets, de participer à des quêtes ou des mini-jeux afin de constituer un vrai récit sans grande ampleur, mais aux personnages intéressants.


On préférait la Sophie d’avant

Je ne vais pas redire tout le bien que je pense de la série des Atelier Iris qui donnait du sens et une véritable histoire à un gameplay d’alchimie passionnant, mais cet Atelier fait partie de ce qui se fait de plus traditionnel dans la série et du coup, de plus quelconque. Par rapport à la série précédente, celle des Atelier « Dusk », tout est beaucoup plus simpliste ici. Seule l’alchimie, une fois les ingrédients sélectionnés, demande de jouer à un simulacre de Tetris en quelques blocs permettant de cumuler des points dans certains attributs spécifiques afin de créer des objets à l’utilité plus remarquable.

Les personnages, pourtant intéressants, n’ont même pas le droit à des histoires complètement terminées. Vers la fin du jeu, on pestera devant certaines héroïnes au récit intéressant mais se finissant en queue de poisson. Rageant ! Et pendant ce temps, on collecte, on combat, on crée et on tourne cela en boucle jusqu’à ennuyer ferme. C’est définitivement l’un des plus décevant Atelier qui m’est été donné de jouer depuis longtemps.


Inutile d’approfondir encore davantage et allons droit au but : Atelier Sophie n’est clairement pas l’épisode de la série qui vous donnera envie de vous y plonger. A la difficulté par-ailleurs complètement aléatoire d’un endroit à l’autre, avec une histoire pavée de bonnes intentions mais qui tombe souvent à plat, ce jeu ne fait ni honneur à la série, ni honneur au J-RPG en général. Il n’est pas non plus à jeter : il reste plus accessible que d’autres pour les novices du genre mais sincèrement, à ce prix, autant attendre le prochain… Atelier Firis, on croit en toi !

2 réflexions au sujet de “Atelier Sophie : The Alchemist of the Mysterious Book”

Laisser un commentaire